Branchée sur Québec

Branchée sur Québec du 5 juin

La chronique Branchée sur Québec, comme son nom l’indique, fait état de ce qui se passe dans la ville de Québec et ses environs. Écrite par Claude Thibault, cette page vous fait découvrir ses scoops et ses sorties in dans la ville mais aussi des personnalités de la région qui se démarquent. Publiée les mardis et les vendredis, Branchée sur Québec est l’une des chroniques les plus lues et les plus appréciées.

GENS D’ACTION: 
Valérie Gosselin, pionnière de la thérapie assistée d’un animal 

Diplômée en neuropsychologie de l’Université Laval, Valérie Gosselin a fondé la clinique privée Amis-Maux en 2003, une entreprise familiale offrant des services adaptés pour enfants, adolescents, adultes, couples ou entreprises. Ce qui la distingue est la thérapie assistée par l’animal, une approche thérapeutique que Valérie Gosselin a développée principalement pour les enfants. Chez Amis-Maux, une vingtaine d’animaux domestiques sont mis à leur disposition.  

«Durant mon projet hors thèse au doctorat, j’ai lu un article sur les bienfaits de la zoothérapie auprès d’enfants atteints de cancer. J’étais convaincue qu’on pouvait aller plus loin en intégrant la zoothérapie à un contexte professionnel. Après de multiples recherches, j’ai constaté qu’à l’exception de fermes thérapeutiques ou de thérapie assistée de dauphins en Californie, aucune clinique privée n’offrait de thérapie assistée d’animaux. Grâce aux nombreuses informations recueillies, j’ai développé une nouvelle méthode intégrant les animaux domestiques à la thérapie», raconte-t-elle.

Pour la psychologue, les impacts positifs de la présence d’un animal avec les enfants sont indéniables, notamment  une diminution de la résistance face à l’étranger et un lien de confiance créé plus rapidement. De plus, l’animal ajoute de «l’humanité», ce qui est primordial. Valérie Gosselin en sait quelque chose. Atteinte de fibrose kystique et greffée du foie, elle affirme avoir davantage souffert du manque de compassion et d’humanité dans les hôpitaux que de sa maladie. À sa clinique, ces aspects ne sont jamais négligés. «Pour un enfant, la présence d’un animal est très rassurante et il a tendance à nous attribuer les mêmes qualités que l’animal, l’amabilité, la gentillesse et, inconsciemment, il sent qu’on ne le jugera pas», mentionne-t-elle.

Cette thérapie a fait ses preuves depuis 15 ans. L’animal peut être présent simplement pour réconforter l’enfant ou encore être utilisé pour favoriser les confidences. «Dans le cas de sévices corporels, par exemple, l’animal peut être fort utile. Par la projection, l’enfant s’exprime davantage. Les victimes d’abus se sentent dévalorisées et souvent coupables. Le parallèle fictif avec l’animal qui serait violenté les aide à s’exprimer. Ils comprennent que le petit chat n’est pas responsable des gestes violents posés contre lui, qu’il n’a pas moins de valeur et qu’il n’est pas moins aimable», cite-t-elle en exemple.

Les résultats ont également été concluants chez une petite fille atteinte de mutisme à la suite d’un important traumatisme. Graduellement, en intégrant le lapin dans les questions, l’enfant a accepté de se confier par l’entremise de celui-ci. «Je posais les questions au lapin que la petite avait spontanément adopté. Contre toute attente, elle s’est rapidement mise à parler, à exprimer ses sentiments à l’animal, sans me regarder», se souvient-elle.

Valérie Gosselin a été une véritable pionnière dans l’élaboration de cette technique offerte à ses cliniques de Beauport et de Loretteville qui comptent une quarantaine de professionnels.

amis-maux.com

Valérie Gosselin

Sophie Thibault expose à la Galerie Québec Art

C’est sous la présidence d’honneur d’Annie Laliberté de Beauport Hyundai et de Genesis de Québec qu’avait lieu samedi soir le vernissage de l’exposition de photos LUX de la chef d’antenne Sophie Thibault. Une centaine de convives se sont déplacés afin de découvrir la cinquantaine de photos exposées jusqu’au 10 juin à la Galerie Québec Art, située à Place Royale au 27, rue Notre-Dame.

Les différentes photos captées lors des voyages de l’artiste peuvent être reproduites sur divers supports, acrylique, métal brossé, bois ou cadre traditionnel, au format de votre choix. Une partie des recettes sera versée à des organismes voués à la conservation de
la nature et à la protection des espèces.

galeriequebecart.com

Annie Laliberté, Sophie Thibault et France Marcotte, propriétaire de la Galerie Québec Art

60 ans de souvenirs pour Mobilier de bureau MBH

L’entreprise québécoise Mobilier de bureau MBH célébrait jeudi son 60e anniversaire. On a profité de l’occasion pour projeter sur les murs de la lumineuse salle d’exposition, fraîchement rénovée, de petites vidéos retraçant l’histoire et l’évolution de l’entreprise. Plus de 200 personnes, clients, partenaires et employés, ont participé à la soirée et ont ainsi vécu une expérience les transportant à travers le temps, chaque pièce présentant une ambiance différente. 

Depuis six décennies, le distributeur de mobilier de bureau, situé sur la rue Saint-Joseph Est, a su se renouveler en proposant des solutions d’aménagement de bureau créatives, au design ergonomique pour ses clients.

mbh.qc.ca

Gilles Tanguay, Michel Venkovic, Diane Beaudoin, et François Tanguay

4e Rendez-vous Québec Philanthrope

C’est sous la présidence d’honneur de Mme Marie-Josée Guérette, VP exécutive aux affaires corporatives de La Capitale groupe financier, que se déroulera ce soir le Rendez-vous Québec Philanthrope au pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts. Lors de cette soirée, sous le thème reverberation, tous pourront échanger avec des philanthropes actuels et en devenir afin de célébrer le geste du don et de l’engagement dans la communauté.

La Fondation Québec Philanthrope, organisme philanthropique, permet à des individus, à des familles, à des organismes et à des entreprises de créer des fonds philanthropiques afin de répondre aux besoins présents et futurs de la communauté.

L’événement débute à 18h et les billets sont disponibles à la porte au coût de 75$. 

quebecphilanthrope.org

Margaret Delisle, Marie-Josée Guérette, Annie Talbot et Karen Bouchard