Branchée sur Québec

Branchée sur Québec du 30 novembre

La chronique Branchée sur Québec, comme son nom l’indique, fait état de ce qui se passe dans la ville de Québec et ses environs. Écrite par Claude Thibault, cette page vous fait découvrir ses scoops et ses sorties in dans la ville mais aussi des personnalités de la région qui se démarquent. Publiée les mardis et les vendredis, Branchée sur Québec est l’une des chroniques les plus lues et les plus appréciées.

Branchée sur Québec en pause maternité

C’est avec grand bonheur que je rédige deux fois par semaine, depuis avril 2016, la page Branchée sur Québec grâce à une équipe formidable avec laquelle j’ai eu beaucoup de plaisir à collaborer. Ce mandat m’a permis de rencontrer des «gens d’action» exceptionnels, femmes et hommes d’affaires ou professionnels, que je souhaitais présenter sous un angle différent en plus de vous informer sur les événements qui se déroulaient dans notre belle ville. C’est donc avec un sentiment partagé que je suspends pour une durée indéterminée cette belle aventure afin de me consacrer à mon nouveau rôle de maman qui se concrétisera dans les prochains jours. 

Je remercie l’équipe du Soleil, Yvan, Dominique, Réal, Frédéric et Christine avec lesquels je collaborais étroitement. Je remercie également les grands patrons, Claude Gagnon et Martin Cauchon, qui ont été de merveilleux complices, des gens de cœur qui savent valoriser leur équipe. Ce fut un véritable privilège de travailler pour vous. Merci à vous, chers lecteurs, pour vos messages. À bientôt.

Dre Katy Gouin, spécialiste des grossesses à risque élevé

Dre Katy Gouin entourée de l’équipe d’infirmières du département GARE

Durant ma grossesse qui s’achève et qui a nécessité une longue hospitalisation au Centre mère-enfant Soleil du CHUL, j’ai eu la chance d’être suivie par Dre Katy Gouin, spécialisée en médecine fœtale et maternelle. La chance d’être bien accompagnée, mais également d’être témoin des soins exceptionnels du département GARE (grossesse à risque élevé), qui répond aux plus hauts standards.

La semaine dernière, Katy Gouin, médecin compatissante, rassurante et surspécialisée, effectuait avec succès une transfusion fœtale, une des spécialités acquises lors de son fellowship au Mount Sinai Hospital, affilié à l’Université de Toronto. «Les transfusions fœtales sont nécessaires lors d’anémie sévère chez le fœtus. Sans celles-ci, leur survie est compromise», m’avait-elle déclaré.

Une telle transfusion fait partie des plus grands défis de sa pratique. Il y a quelques années, elle a procédé à six transfusions à un fœtus, à partir de ses 19 semaines, par la veine intrahépatique, le cordon ombilical étant trop petit. «J’ai récemment revu cet enfant de 2 ans en pleine santé. Le sentiment de fierté était immense, c’était réellement émouvant de le voir ainsi», m’a-t-elle mentionné.

Rien ne semble à l’épreuve de cette spécialiste prudente et conservatrice qui répond avec assurance et bienveillance aux nombreuses questions des mamans qu’elle suit. Pourtant, les défis sont souvent immenses et les pronostics parfois sombres. «Nous avons une équipe ultra-qualifiée, médecins et infirmières spécialisées qui travaillent en étroite collaboration. C’est grâce à cette synergie que nous arrivons à maîtriser les situations les plus délicates», ajoute-t-elle.

Valoriser l’équipe est primordial pour Dre Gouin qui était réticente à accepter qu’on écrive un article sur elle plutôt que sur son équipe. «Je ne voudrais pas être mise en avant-plan. Sans nos infirmières spécialisées, nos préposés et nos nombreux médecins spécialistes, nos patientes n’auraient pas accès à de si bons soins», m’avait-elle exprimé.

Incontestablement, les mamans et les bébés qui séjournent à l’unité bénéficient de soins exceptionnels, parmi les meilleurs au Canada, voire au monde. Le Centre mère-enfant Soleil étant un centre de soins surspécialisés de niveau tertiaire, Dre Gouin doit occasionnellement faire face à des cas lourds où aucune intervention n’est envisageable. «Heureusement, c’est plutôt rare, mais lorsque j’y suis confrontée, je m’efforce d’accompagner les parents avec compassion et grande écoute en m’assurant qu’ils aient accès au soutien nécessaire. Au besoin, je n’hésite pas à sortir des livres d’anatomie pour les aider à mieux comprendre les anomalies de leur fœtus. Tout cela peut faire une différence», ajoute la mère de deux jeunes enfants.

Les heures du Dre Gouin sont rarement comptées. La passion pour la médecine périnatale s’est révélée très tôt pour elle et n’a jamais diminuée. Dès ses premières journées de stage, elle sentait qu’elle y serait comblée. «J’ai choisi cette spécialité en sachant que peu importe le nombre d’heures travaillées et le moment de la journée ou de la nuit où je devrais procéder à une intervention pour sauver un bébé ou assister une naissance, je le ferais toujours avec passion et bonheur. Je fais assurément le plus beau métier», conclut-elle.

 

Une maison en pain d’épice grandeur nature

Pascal Bernier (sous-chef exécutif au Hilton Québec), Juan-Pablo Font-Lavagna (premier commis cuisine au Hilton Québec), Renald Lefebvre (Menuisier au Hilton Québec)

L’organisme le Pignon Bleu et l’hôtel Hilton Québec s’associent pour créer la «Maison en pain d’épice grandeur nature» qui sera érigée dans le Grand Hall de l’hôtel pendant la période des Fêtes. L’objectif de ce projet festif est d’amasser des fonds au profit du Pignon Bleu, acteur de premier plan en matière de lutte contre la pauvreté. 

«Soutenir la communauté fait partie des valeurs véhiculées par le Hilton Québec. En 2017, nous avons choisi de soutenir Le Pignon Bleu et, depuis, nous cherchions une façon originale de faire connaître l’organisme», a souligné Alain Leblanc, directeur des opérations au Hilton Québec.

Cette impressionnante maison en pain d’épice, créée en collaboration avec le maître pâtissier Jean-Luc Piquemal, accueillera du 5 décembre au 6 janvier les clients du Hilton et les nombreux passants curieux de découvrir cette œuvre. 

pignonbleu.org • hiltonquebec.com/fr

Couper son sapin de Noël à la Forêt Montmorency!

Au bonheur de plusieurs, la Forêt Montmorency récidive avec l’activité Viens couper ton sapin de Noël! À compter de samedi, et jusqu’au 21 décembre, les visiteurs partiront équipés d’un traîneau, de cordage et d’une petite sciotte afin d’aller choisir un sapin parmi ceux qui sont réservés à cet effet. Cette activité conviviale allie donc le plein air (randonnée d’environ 4 km aller-retour), les bons moments en famille ou entre amis et la récolte d’un sapin sauvage parmi les baumiers sauvages proposés, aussi connus sous le nom de sapins sauvageons. 

Les sapins qui sont coupés sont le fruit de l’aménagement écosystémique de la Forêt Montmorency, la plus grande forêt d’enseignement et de recherche universitaire au monde! Il est essentiel de réserver, il ne reste plus que des places en semaine. 

Plusieurs activités sont offertes pour l’hiver et la période des Fêtes: 

foretmontmorency.ca

La Forfaiterie offre 50 000$ pour ses 20 ans

André Sabourin, Forfaiterie; Julie Parent, gagnante; Mylène Sabourin, Forfaiterie

Dans le cadre du 20e anniversaire de la Forfaiterie, une entreprise offrant une panoplie de chèques-cadeaux et de forfaits en tous genres, dévoilait récemment le nom de la gagnante du concours 20 ans de vacances pour les 20 ans de la Forfaiterie. L’heureuse élue est Mme Julie Parent, qui bénéficiera d’un grand prix d’une valeur de 50 000$.

La première boutique La Forfaiterie a vu le jour au centre commercial Laurier Québec le 24 novembre 1997. Depuis, plusieurs boutiques ont ouvert leurs portes dans différents centres commerciaux partout dans la province en plus de nombreux points de vente en agence de voyages.

La Forfaiterie se spécialise dans la vente de forfaits-cadeaux sur le marché du détail. C’est plus de 1500 forfaits-cadeaux différents qui sont proposés en boutique et en ligne. 

laforfaiterie.com