Branchée sur Québec

Branchée sur Québec du 3 juillet

La chronique Branchée sur Québec, comme son nom l’indique, fait état de ce qui se passe dans la ville de Québec et ses environs. Écrite par Claude Thibault, cette page vous fait découvrir ses scoops et ses sorties in dans la ville mais aussi des personnalités de la région qui se démarquent. Publiée les mardis et les vendredis, Branchée sur Québec est l’une des chroniques les plus lues et les plus appréciées.

GENS D’ACTION: François Audet, l’ange gardien des victimes d’Alzheimer

François Audet

François Audet est président fondateur du Groupe Patrimoine, propriétaire de plusieurs résidences pour aînés. En novembre prochain, son entreprise ouvrira dans le quartier Lebourgneuf la première phase d’un projet de 33 M$, le mini-village Alzheimer Humanitae pour les personnes atteintes de troubles de la mémoire, une première au pays. Cet énergique père de famille a toujours été sensible aux besoins des autres et il s’apprête à jouer le rôle d’un véritable ange gardien des victimes d’Alzheimer dans la région en créant ce village.

«Au fil des ans, j’ai observé les services offerts aux personnes atteintes et je me suis mis dans leur peau en me demandant dans quel environnement j’aimerais vivre et j’ai imaginé avec nos partenaires un milieu où je serais libre de déambuler et vaquer à mes tâches quotidiennes», mentionne M. Audet.

Depuis les débuts de Groupe Patrimoine en 1996, François Audet est en contact avec cette clientèle. Certains de ses établissements ont d’ailleurs une section réservée aux résidents atteints de la maladie d’Alzheimer. Mais pour lui, ce n’est pas suffisant. Conscient de leur réalité, il souhaitait en faire davantage. «Dans la section qui leur était réservée, je les savais en sécurité, mais ce n’était pas suffisant. Aucune famille ne souhaite qu’un malade d’Alzheimer soit confiné à un petit espace, mais pour des raisons de sécurité, c’est ainsi presque partout. En discutant avec des professionnels, je savais qu’un environnement où ils seraient libres de circuler serait bénéfique pour eux et rassurant pour leurs proches», ajoute-t-il.

Avant d’en arriver à imaginer un village, François Audet s’est impliqué pour la cause. D’abord pour mieux comprendre les besoins de ses résidents, mais aussi pour faire sa part et contribuer à faire avancer la recherche. Il est devenu administrateur à la Société Alzheimer de Québec et a fondé en 2010 le Centre d’intégration de la recherche et des technologies sur les maladies cognitives (CIRTMC). «Cet organisme sans but lucratif permet à des chercheurs et médecins d’approfondir en milieu naturel le fruit de leurs recherches avec des personnes atteintes. C’est ce qu’on appelle des living lab», poursuit M. Audet en ajoutant que l’Alzheimer pourrait toucher 1,4 million de personnes au pays d’ici 15 ans. 

Dans son village qui sera voisin d’un futur complexe intergénérationnel, tout sera mis en œuvre pour permettre une vie normale. Chaque complexe inclura des maisonnettes adaptées aux différents stades de la maladie. Les bénéficiaires auront même des tâches quotidiennes à effectuer en présence d’accompagnateurs. «On veut que nos résidents aient une vie similaire à celle qu’ils avaient avant. Sur place, ils pourront cuisiner, jardiner, aller au marché, au bistro, au bar et peut-être même avoir accès à un étang pour pêcher!», déclare le PDG.

Pas de doute, lorsqu’on écoute François Audet, on sent la passion qui l’anime et sa volonté réelle d’améliorer l’autonomie et la qualité de vie des personnes atteintes de maladies cognitives.

Coup de cœur pour les t-shirts ludiques CALLITEE

La jeune entreprise québécoise de vêtements CALLITEE dévoilait récemment sa collection de t-shirts pour femme qui allie confort, style et créativité. Cette entreprise a été fondée à Québec par une mère et sa fille qui ont réuni leur passion respective pour créer de véritables œuvres d’art. La mère, Denise, a exercé et enseigné des métiers d’art reliés au textile en plus de maîtriser les logiciels de composition graphique. La fille, Véronique, termine un doctorat en littérature et se passionne pour les arts.

La collection se décline en différentes thématiques: la féminité, la vie animale, les voyages ou les plaisirs de la table, proposant par exemple le texte «Sans mon café, c’est Caputccino». Sur chaque pièce, une expression vient illustrer un point de vue, des envies ou des humeurs.

«Nous souhaitions créer des vêtements originaux de qualité et visuellement attrayants. Des pièces qui font sourire et qui font du bien», a mentionné Véronique.

C’est mission accomplie. L’entreprise nous permet également de personnaliser notre chandail en «portant notre nom». Par une commande spéciale via son site Web, on indique un prénom, le type de message désiré et autres informations pertinentes. À titre d’exemple, pour Mitsou, on a créé #Mitsouriante et pour Véronique Cloutier, #Véroptimisme.

Détails: callitee.com

Programmation exceptionnelle pour l’Espace Félix-Leclerc

Corneille et Andréa Lindsay

La saison estivale de l’Espace Félix-Leclerc situé à Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans prenait son envol jeudi avec le spectacle du populaire Ludovick Bourgeois. Jusqu’au 23 août, 10 autres spectacles diversifiés seront présentés dans la chaleureuse boîte à chansons de 130 places. Se succéderont en juillet, Corneille (demain soir), l’humoriste Guillaume Wagner, Mara Tremblay et Marie-Élaine Thibert, et en août, Yoan, Diane Tell, le Quatuor des Moulins, l’humoriste Simon Gouache, Andréa Lindsay avec Luc De Larochellière et Kevin Parent.

Lors de votre passage, vous pourrez aussi découvrir à l’étage l’exposition permanente sur la vie et l’œuvre de Félix Leclerc qui s’intitule La vie, l’amour, la mort.

felixleclerc.com

Guillaume Wagner et Kevin Parent