Contenu commandité
Les fraudes qui ciblent les aînés

Boomers

Les fraudes qui ciblent les aînés

De nombreux fraudeurs ciblent les aînés, croyant qu’ils sont plus vulnérables et faciles à piéger. Ce n’est évidemment pas toujours le cas, mais il est vrai que ce groupe de la population est l’un des plus visés, donc il vaut mieux être prudent. Que vous soyez vous-même un aîné ou que vous souhaitiez protéger vos parents âgés, apprenez quelles sont les arnaques les plus courantes pour vous en protéger.

Fraudes de la situation d’urgence

Généralement, la fraude se déroule comme suit : les grands-parents reçoivent un appel d’une personne prétendant être un de leurs petits-enfants, qui est dans le pétrin et qui a besoin d’argent immédiatement. Les grands-parents inquiets agiront rapidement, mais leur argent ou leurs renseignements financiers seront volés. Pour vous protéger contre ces arnaques, prenez le temps de vérifier l’histoire de votre interlocuteur en posant des questions et en téléphonant aux parents ou amis de l’enfant pour savoir où celui-ci se trouve.

Fraudes liées au porte-à-porte

Pour cette arnaque, des vendeurs au porte-à-porte utilisent des techniques de vente sous pression pour convaincre les propriétaires d’une maison d’acheter un produit, ou de s’abonner à un service dont ils ne veulent pas ou n’ont pas besoin. Ces discours agressifs servent souvent à soutirer de l’argent pour des dons ou pour des services d’entretien. Dans la plupart des cas, vous ne recevrez jamais le produit ou le service promis; dans d’autres, il sera de mauvaise qualité ou ne correspondra pas à ce qui avait été promis.

Les aînés peuvent se protéger de ces arnaques en ne se sentant pas forcés de prendre des décisions rapides, et en prenant le temps d’effectuer des recherches sur le vendeur et le produit. Il est avisé de demander à voir une pièce d’identité avec photo et d’obtenir le nom de la personne, de l’entreprise ou de l’organisme de bienfaisance que l’interlocuteur dit représenter.

Fraudes des impôts

Plusieurs variations de cette arnaque existent. Quelqu’un peut vous écrire un courriel ou un texto ou vous contacter en prétendant travailler pour l’Agence du revenu du Canada. On prétend communiquer avec vous parce que vous avez droit à un remboursement supplémentaire, et que vos renseignements bancaires sont requis pour aller de l’avant. Dans une autre version, on vous téléphone parce que vous devez de l’argent à l’Agence immédiatement, sinon on signalera votre cas à la police. Dans tous les cas, vous n’êtes pas en contact avec un représentant du gouvernement.

Il est important de vous souvenir que l’Agence du revenu du Canada n’utilisera jamais un langage agressif ou menaçant, ne vous demandera jamais de payer au moyen d’une carte de crédit ou d’une carte-cadeau, et qu’elle ne recueille et ne fournit pas de paiements par virement électronique. Pour en savoir davantage, allez à www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude (EN)

Le Marc-Aurèle: une résidence nouveau genre

Boomers

Le Marc-Aurèle: une résidence nouveau genre

Dans le marché très compétitif des résidences privées pour aînés de la région de Québec, un tout nouveau projet se démarque déjà. Le Marc-Aurèle du Groupe Patrimoine, construit dans le nouveau Quartier Mosaïque situé à proximité des Galeries de la Capitale, le plus gros projet immobilier résidentiel de la ville de Québec avec plus de 750 M$ d’investissements.

Pour répondre à tous les besoins

Les aînés ont des attentes de plus en plus élevées et désirent que les projets de résidence qui leur sont offerts répondent à tous leurs besoins. Fort d’une expérience de plus de 20 ans dans ce domaine, le Groupe Patrimoine a développé un concept répondant aux besoins et désirs de la clientèle d’aujourd’hui. Les aînés veulent un projet qui leur propose un milieu de vie agréable à la vue et pour la vie… ils veulent que ce soit une expérience. Le projet offrira donc un milieu de partage avec l’ensemble des commodités et des services permettant de vivre une retraite active et confortable. 

Résidence Saint-Philippe: la chaleur d’un chez-soi

Boomers

Résidence Saint-Philippe: la chaleur d’un chez-soi

En avançant dans la vie, on aspire à plus de tranquillité, de quiétude et de sérénité. Un chez-soi accueillant, chaleureux, avec un minimum de contraintes fait partie de notre confort et de nos envies. La Résidence Saint-Philippe dans le quartier Neufchâtel à Québec répond parfaitement à ces besoins.

«La chaleur humaine et l’accueil font partie intégrante de la vie à Saint-Philippe. Tous les employés vous diront bonjour, comme ils le font à tous les résidents. C’est un gage de dévouement qui fait l’identité de notre résidence», explique Gilles Cossette, fondateur et propriétaire de la Résidence Saint-Philippe.

Un personnel toujours là pour vous

Respect, écoute et plaisir sont les trois valeurs fondamentales auxquelles adhère tout le personnel de la résidence. Présent 24 heures sur 24, le personnel médical vous assure une assistance immédiate en cas d’urgence. Même si la résidence s’adresse à une clientèle autonome ou en légère perte d’autonomie, une infirmière accompagne chaque résident.

Elle est à même de cibler les besoins de chacun et de proposer les services appropriés à chaque situation. De la réceptionniste au concierge, tout le personnel est dévoué et ne recherche que votre confort et votre sécurité. Un bracelet d’alerte est d’ailleurs fourni à chaque résident. Le personnel pourra ainsi apporter une assistance immédiate en cas de chute ou d’urgence.

Jules-Verne: un complexe de très grande qualité

Boomers

Jules-Verne: un complexe de très grande qualité

La résidence Le Jules-Verne, à L’Ancienne-Lorette, représente un complexe de grande envergure du Groupe Patrimoine, dont la réputation n’est plus à faire dans la grande région de Québec. Le complexe compte plus de 350 unités de différents types. Avec ses 33 unités de soins, il s’adapte aux besoins évolutifs de sa clientèle.

Ses installations sont conçues pour permettre à ses résidents de profiter de la vie dans un environnement stimulant et sécuritaire propice aux rencontres. On y retrouve des aires d’activités, des jardins, un centre d’initiation aux technologies, des jeux virtuels, une piscine, un golf virtuel, un cinéma, des allées de quilles ainsi qu’un café-bistro. 

En fait, Groupe Patrimoine veut dorloter les résidents afin qu’ils se sentent comme à l’hôtel, et de façon à ce qu’ils s’approprient la résidence. Si un problème se présente, le directeur général de la résidence, M. Guillaume Turgeon, rencontre rapidement le Comité des résidents et trouve des solutions avec les membres.

Humanitæ: un milieu de vie spécifique pour les aînés atteints de troubles de la mémoire

Boomers

Humanitæ: un milieu de vie spécifique pour les aînés atteints de troubles de la mémoire

En janvier, c’est le premier anniversaire d’Humanitæ, milieu de vie dédié aux personnes atteintes de troubles de la mémoire incluant l’Alzheimer. En moins d’un an, cette résidence spécialisée, située à Québec sur le boulevard Lebourgneuf, est devenue une référence en matière de soins offerts à cette clientèle.

Unique au Québec et novatrice, elle permet de regrouper dans des maisonnées d’une douzaine de résidents, des personnes atteintes de tous types de troubles de la mémoire, selon leurs passions ou leurs intérêts. Il en est de même pour les employés! C’est ainsi que se sont créées la maisonnée de la musique, la maisonnée du voyage, la maisonnée du bricolage, etc.

Inspiré d’ailleurs, mais conçu pour ici !

«Cette façon de fonctionner, c’est la base de toutes nos interventions. L’histoire de leur vie, ce qu’ils ont fait, ce qui les intéresse, représente notre première préoccupation», explique Mme Stéphanie Boulet, directrice générale d’Humanitæ, un résidence pouvant accueillir 170 résidents.

Le promoteur du projet, Groupe Patrimoine, a trouvé le concept en visitant plusieurs lieux de ce type, en Europe, dont aux Pays-Bas et aux États-Unis. Il s’est aussi adjoint l’expertise de Philippe Voyer, Ph. D., professeur titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval et chercheur actif au Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec et au Réseau québécois de recherche sur le vieillissement, une sommité en la matière. Cet apport a permis de raffiner le projet et de l’adapter à la réalité québécoise.

Cinq trucs pour vivre une retraite abordable au soleil

Boomers

Cinq trucs pour vivre une retraite abordable au soleil

Les « snowbirds » profitent du meilleur des deux mondes, soit des étés festifs du Canada et des chaleureux hivers des régions du Sud. Si vous approchez de la retraite ou êtes retraité et ­considérez adopter ce mode de vie, voici quelques conseils qui vous aideront à transformer votre rêve en réalité:

Changez pour plus petit

Si vous comptez passer plusieurs mois à l’extérieur du pays, vous voudrez peut-être vous procurer une maison plus petite au Canada, surtout si les enfants sont partis. N’hésitez pas à changer pour un logement répondant à vos besoins, qu’il s’agisse d’un condo ou d’une communauté de retraités qui s’occupera de l’entretien et du déneigement.

Louez votre propriété

Si vous souhaitez garder votre résidence actuelle – ou même si vous comptez changer pour plus petit – vous pourrez toujours louer une partie ou l’ensemble de votre maison. Tirez profit de cet appartement au sous-sol avec une location à long terme, ou louez l’entièreté de votre maison pendant votre séjour dans le Sud.

Allez-y étape par étape 

Vous êtes incertain? Avant de plonger dans la vie d’un « snowbird », tâtez le terrain le temps d’un voyage. Une croisière s’arrêtant à plusieurs destinations pourrait vous aider à trouver votre future demeure dans les Caraïbes, pour une expérience plus novatrice qu’une deuxième maison en Floride. Détendez-vous à bord, profitez de paysages paradisiaques et d’une gastronomie impeccable; puis partez à la découverte de plusieurs villes riches en culture et en histoire pour découvrir votre endroit de prédilection, le tout à votre rythme. Vous remarquerez peut-être même que des vacances plus longues vous donnent un répit suffisant de la neige. 

Limitez les dépenses à la maison

Il existe une foule de façons d’économiser si vous passez plusieurs mois à l’extérieur du pays. Bien que certaines dépenses telles que l’épicerie et les coupes de cheveux resteront inévitables, le câble, Internet, l’assurance auto et les services de nettoyage peuvent être des sources d’économie pendant vos mois au Canada.

Utilisez vos points 

Voyagez régulièrement vous permettra d’accumuler une tonne de points et de milles, alors assurez-vous d’en profiter et de les accumuler. Une carte de crédit offrant des primes de voyage peut vous aider à doubler vos points et vos économies – assurez-vous seulement de payer l’intégralité du solde chaque mois pour éviter les frais d’intérêt. (EN)

Les pour et les contre de l’intelligence artificielle pour les aînés

Boomers

Les pour et les contre de l’intelligence artificielle pour les aînés

Les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle peuvent faire des merveilles pour la clientèle des personnes âgées, en particulier celles qui sont vulnérables ou en perte d’autonomie. Grâce à la domotique, un aîné en fauteuil roulant peut maintenant contrôler une multitude de dispositifs à l’aide de commandes vocales: allumer et éteindre les lumières, verrouiller et déverrouiller les portes, appeler à l’aide, etc.

Cette technologie comporte néanmoins certains risques pour la vie privée. À l’heure où le vol de données personnelles est devenu un enjeu de premier plan, plusieurs craignent que les assistants vocaux tels que Google Home n’enregistrent leurs discussions à leur insu. Jusqu’où sommes-nous prêts à laisser la technologie entrer dans nos vies et celles de nos proches? 

« Big brother »

À en juger par les nouvelles -technologies présentées au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, du 7 au 11 janvier, nous ne sommes pas si loin de l’univers imaginé par George Orwell dans son célèbre roman 1984, écrit en 1948. Certains capteurs biométriques s’infiltrent jusque dans les pyjamas et même dans les sous-vêtements. En effet, la compagnie Smardii a conçu un petit disque qui s’insère dans une couche-culotte pour adulte. Ainsi, ce dispositif permet non seulement de retrouver une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer qui s’est égarée, mais il analyse aussi certaines données biométriques comme la température du corps et l’urine. À ceux et celles qui remettent en cause l’idée de placer un capteur dans une zone aussi intime, le fondateur Sébastien Gaddini répond que « si ça permet de détecter une infection urinaire immédiatement plutôt qu’après plusieurs jours, le choix est vite fait ».

Ce n’est pas la seule entreprise d’intelligence artificielle à avoir compris l’importance des capteurs biométriques pour la détection précoce de certaines maladies. La compagnie Ejenta, qui a conçu des capteurs biométriques pour recueillir les données des astronautes lors de leurs sorties dans l’espace, vient de concevoir un système similaire pour transmettre en temps réel les données de patients âgés aux équipes soignantes