Édifice à bureaux GlaxoSmithKline.

Une forêt de possibilités

Les bâtiments en bois poussent dans la région de Québec

Le bois a récemment atteint de nouveaux sommets à Québec. Origine, un bâtiment de 13 étages réalisé dans l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres, est le plus haut bâtiment en bois au Québec et la plus haute tour à condos en bois massif en Amérique du Nord. C’est d’ailleurs aussi à Québec qu’avait été réalisé, en 2009, le premier bâtiment moderne en bois de six étages en Amérique du Nord, l’édifice Fondaction. Depuis, on observe une montée en hauteur des bâtiments en bois partout dans le monde. Plusieurs projets sont présentés dans le dernier journal Construire en bois publié par Cecobois.

À Québec, la passion pour le bois ne date pas d’hier : les premiers chantiers navals de Nouvelle-France étaient établis dans la région pour construire d’impressionnants navires en bois. Aujourd’hui, que ce soit dans les lieux de loisirs et de culture, les centres sportifs, les milieux de travail, les écoles, les logements et même les aménagements extérieurs, l’utilisation avant-gardiste du matériau bois a permis de créer des espaces uniques dans la région.

Les préoccupations environnementales actuelles et les avancées technologiques du secteur sont définitivement les moteurs d’une utilisation accrue du bois en construction. Renouvelable, naturel et local, le bois nécessite peu d’énergie pour sa transformation, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. De plus, le bois emmagasine le carbone absorbé par l’arbre pendant sa croissance. Ces multiples avantages écologiques sont maintenant bien reconnus et s’appuient sur la gestion durable des forêts au Québec. 

Plusieurs architectes l’ont compris et se tournent systématiquement vers le bois lorsque vient le temps de concevoir des projets plus verts. L’expertise québécoise sur la construction en bois se rebâtit d’ailleurs rapidement et avec passion, allant des fabricants aux entrepreneurs, en passant par les designers, les ingénieurs et les promoteurs. 

Passerelle des Trois-Soeurs.


Il y a quelques années, les laboratoires de FPInnovations dans le parc technologique de Québec, le pavillon Gene-H.-Kruger de l’Université Laval, la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm et le complexe de soccer du parc Chauveau ont été des projets précurseurs qui ont démontré les possibilités du matériau bois.

Depuis, en plus de centres sportifs et récréatifs, de nombreux édifices à bureaux, tels que l’édifice GlaxoSmithKline, le siège social de STGM et le siège social de Créaform, ont suivi le courant, offrant à leurs employés un espace de travail serein et chaleureux. Les propriétaires de commerces, tels que le IGA des Sources de Boischatel, ont aussi osé le bois pour séduire leur clientèle, alors que d’autres, comme Ultramar, ont misé sur un système économique et performant qui réduit le temps de construction de leurs stations-service. La région a aussi vu pousser les premiers bâtiments multi-résidentiels de six étages comme le PAL et le Prisme. D’autres  pavillons de service comme la gare fluviale de Lévis, ou des
aménagements extérieurs telle la passerelle des Trois-Sœurs au parc Victoria, démontrent aussi les multiples possibilités du bois.


« Renouvelable, naturel et local, le bois nécessite peu d’énergie pour sa transformation [...] »
Caroline Frenette

Ces réalisations tirent profit des différents types de structure en bois, incluant l’ossature légère, le bois lamellé-collé et le bois lamellé-croisé, qui permettent d’obtenir des formes, des hauteurs et des portées impressionnantes. De plus, une multitude de produits, comme les revêtements muraux et les planchers, sont disponibles pour mettre en valeur les différentes essences du Québec dans des projets commerciaux ou institutionnels. 

Ce nouveau virage a permis de créer des lieux de vie uniques, mettant en valeur les propriétés esthétiques du bois. Cette attirance naturelle pour le bois n’est pas le fruit du hasard: c’est un phénomène appelé la biophilie, qui désigne l’affinité innée de l’homme pour le vivant et les systèmes naturels. Plusieurs études ont démontré que la présence du bois dans les environnements intérieurs influence la santé de façon positive, notamment en améliorant l’état émotionnel et en réduisant le niveau de stress. 

Construction d’Origine, la plus haute tour à condos en bois massif 
en Amérique du Nord.

À ce jour, plus d’une soixantaine de projets innovants en bois ont été répertoriés dans la grande région de Québec, et ce n’est pas fini! Avec l’expérience acquise et l’enthousiasme suscité, le bois a désormais regagné sa place dans nos milieux de vie, comme le démontrent plusieurs projets à venir, tel le futur complexe aquatique de Lévis.  

Caroline Frenette, conseillère technique au Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois