Test de résistance mécanique

Une forêt à découvrir

Québec, carrefour de la recherche en foresterie

Au cours des dernières années, le secteur forestier québécois a été confronté à plusieurs défis importants qui nécessitent une innovation continue des façons de faire. Les valeurs changeantes de la société sont un vecteur important de cette innovation et incitent les décideurs et les aménagistes forestiers à revoir leurs pratiques. La conservation du territoire et l’adoption de pratiques sylvicoles adaptées afin de minimiser l’impact de nos interventions sur les écosystèmes sont maintenant au cœur des préoccupations.

L’industrie forestière québécoise a été profondément ébranlée par la baisse importante de consommation de papier journal, la crise économique mondiale de 2008 et les conflits commerciaux répétés avec les États-Unis. Ces événements ont révélé l’importance de diversifier les produits fabriqués et les marchés. 

Le secteur forestier québécois est en pleine effervescence et la recherche est névralgique afin de garantir la pérennité des forêts et de l’industrie forestière. Dans un contexte de changements climatiques, l’acquisition de nouvelles connaissances devient encore plus importante afin de nous permettre de nous adapter à cette nouvelle réalité. 

Au Québec, des centaines de chercheurs sont à pied d’œuvre pour trouver des solutions aux enjeux actuels et futurs de l’aménagement durable des forêts. La ville de Québec est l’épicentre de la recherche en foresterie à l’échelle provinciale, puisque cinq acteurs, privés ou publics, y jouent un rôle majeur dans la recherche sur le rôle, les usages et les enjeux de la forêt au XXIe siècle. Voici un bref portrait de ces cinq acteurs déterminants.

Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval

La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval est la seule institution d’enseignement au Québec qui offre des programmes de formation permettant de devenir ingénieur forestier ou ingénieur du bois. En plus d’offrir des programmes de formation de premier, de deuxième et de troisième cycle, la Faculté est un acteur incontournable de la recherche en foresterie au Canada. Regroupant plus de 30 professeurs-chercheurs et plus de 100 étudiants-chercheurs, elle compte plusieurs chaires et centres de recherche dont l’expertise est reconnue à l’international, dont le Centre d’étude de la forêt et le Centre de recherche sur les matériaux renouvelables. La grande diversité des thèmes de recherche abordés y révèle la complexité des forêts et leur importance pour la société.

Mentionnons également la Forêt Montmorency, qui est à la fois la forêt d’enseignement et de recherche de l’Université Laval et un modèle tangible de cohabitation harmonieuse entre aménagement et récréotourisme. Ce terrain de recherche d’une grande diversité permet aussi la tenue de formations pratiques pour les étudiants de la Faculté, en plus d’offrir des activités de plein air au grand public.

ffgg.ulaval.ca

foretmontmorency.ca

Tour météorologique à la Forêt Montmorency

Direction de la recherche forestière

Au sein du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, la Direction de la recherche forestière réalise des travaux de recherche appliquée dans le but d’améliorer les pratiques forestières au Québec. Les grands thèmes de recherche à la Direction de la recherche forestière sont la génétique, la reproduction, l’écologie, la sylviculture et le rendement des forêts. 

mffp.gouv.qc.ca

Centre de foresterie des Laurentides

Le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada possède six centres de recherche à l’échelle du pays, dont le Centre de foresterie des Laurentides situé à Québec. La recherche effectuée au Centre de foresterie des Laurentides est structurée autour de quatre axes principaux: les ravageurs des forêts, la dynamique des écosystèmes, la productivité des forêts et l’écogénomique. 

rncan.gc.ca/forets

FPInnovations

FPInnovations est un centre de recherche privé à but non lucratif présent partout au Canada. Ses trois laboratoires de recherche sont situés à Québec, à Montréal et à Vancouver. FPInnovations effectue de la recherche appliquée tout au long de la chaîne de valeur du secteur forestier, de la forêt aux clients. La recherche porte entre autres sur l’évaluation de la ressource forestière par la création de nouveaux outils et de technologies, l’amélioration des opérations forestières, la première et la seconde transformation du bois et les systèmes de construction en bois. Ses programmes de recherche visent à répondre aux besoins de ses membres industriels et de ses partenaires gouvernementaux. 

fpinnovations.ca

Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy

Affilié au Cégep de Sainte-Foy, le Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy inc. (CERFO) est un centre collégial de transfert de technologie. La recherche au CERFO porte sur l’agroforesterie, l’aménagement, l’écologie, la foresterie urbaine, la foresterie internationale, la sylviculture et la télédétection. Le CERFO vise, par ses travaux de recherche, à apporter un soutien technique aux intervenants forestiers du Québec. 

cerfo.qc.ca

La recherche est le moteur de l’innovation en foresterie. La ville de Québec regroupe plus de deux cents chercheurs qui rayonnent à l’échelle provinciale, nationale et internationale. Ils travaillent en collaboration afin de trouver des solutions aux grands enjeux du secteur forestier, afin que ce dernier puisse continuer de contribuer à l’économie de la province tout en répondant aux valeurs de la société. 

Vincent Chamberland, professionnel de recherche au Département des sciences du bois et de la forêt à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval