Trentième fil d'arrivée, Gilles Pedneault

Beauce Art 2019

À la découverte de gourmandises visuelles sculptées en Beauce

On ne se doute pas, en quittant l’autoroute 73 pour rejoindre le centre-ville de Saint-Georges de Beauce, qu’on va découvrir un espace muséal des plus vastes au Québec. Pourtant, c’est autour, et même au centre de la rivière Chaudière, que se nichent différentes «salles d’exposition» proposées par Beauce Art.

Ce circuit muséal à ciel ouvert compte déjà plus de cinquante œuvres dans un espace unique.
Du 26 mai au 16 juin 2019, le 6e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges habillera un nouvel espace sur la rive Est de la Chaudière, d’où Dérives, en face du marché alimentaire et restaurant des «Pères Nature», d’où Délices.

Dérives et Délices

Dérives et Délices, grandeur nature, le thème de l’édition 2019 est né de cette rencontre entre l’eau, la gastronomie et la sculpture contemporaine. Le directeur artistique du symposium, Joseph-Richard Veilleux, décrit le thème de cette édition: «La sculpture est un outil flexible et intuitif de départ. Chaque sculpture raconte une histoire, une histoire doit avoir une perspective, un point de départ, un pilier, être un délice visuel ou une dérive personnelle pour ainsi dire. J’aimerais que les sculptures 2019 soient des écritures et des témoignages exceptionnels provenant du fond du cœur de chaque sculpteur au cœur même de la Beauce.»

Pour illustrer ce rapprochement entre les arts visuels et la gastronomie, la présidence d’honneur de ce 6e symposium revient cette année au réputé chef Jean Soulard, qui donnera une conférence lors du souper-bénéfice le 30 mai (www.beauceart.com info@beauceart.com ou au 418-221-1224). 

Une décennie d’aventure

«Née en 1998, l’idée est de revitaliser la rivière Chaudière en créant un plan d’eau estival de 2  km en plein cœur de la ville, grâce à un barrage gonflable et des sentiers cyclopédestres sur les deux rives, ce qui permet d’aménager une île en parc de calibre international, le tout relié par des passerelles. Il ne manquait que des sculptures.»

Paul Baillargeon, président du Symposium international de la sculpture de Saint-Georges poursuit, «après multiples discussions, il fut décidé de tenir un Symposium de sculptures sur 10 ans patronné par l’Organisation internationale de la Francophonie. Dix symposiums où des artistes du monde entier ont trois semaines pour créer une œuvre durable qui illuminera les sentiers et les parcs existants et à venir. La première année, on fait ce qu’on peut, la deuxième, c’est dix fois mieux, ensuite, c’est exponentiel, et, après 10 ans, on atteint l’apothéose!» Tel est le programme établi par Beauce Art: L’International de la sculpture.

La muse de l’oubli,  
Josiane Saucier.

Des sculptures beauceronnes

À la veille de l’ouverture du 6e symposium, on peut affirmer que le pari débuté en 2014 est d’ores et déjà réussi. «Les habitants de Saint-Georges se sont approprié le projet. Les sculptures leur appartiennent et le parcours muséal est devenu le lieu de rencontre principal pour la population», ajoute Joseph-Richard Veilleux.

La passion et l’engagement du conseil d’administration de Beauce Art, avec le soutien de la Ville de Saint-Georges, des commanditaires, des fournisseurs, du Cimic, du Cégep et d’industriels, des bénévoles et des médias, assurent la réussite et la continuité de cette extraordinaire aventure. 

Du 26 mai au 16 juin 2019, venez vous détendre dans ces lieux enchanteurs de dérives et de délices, face au complexe sportif Lacroix-Dutil, et voir à l’œuvre les artistes sélectionnés pour cette année:

  • Théodore Dakpogan (Bénin)
  • Antonina Fatkhullina (Russie)
  • Amancio Gonzalez (Espagne)
  • Nedim Hadziahmetovic (Serbie)
  • Bernard Hamel (Québec, Canada)
  • Hanna Kyselova (Ukraine)
  • Jennifer Macklem (Ottawa, Canada)
  • Lyudmyla Mysko (Ukraine)
  • Agnessa Petrova (Bulgarie)
  • Qian Sihua (Chine)

Thèmes des premiers symposiums 

2014: Sublime rendez-vous

2015: Sport extrême, endurance suprême

2016: Chaudierissimo

2017: Grandissime à ciel ouvert

2018: Sculpter l’histoire en plein air

2019: Dérives et délices grandeur nature