Manteau léger pour femme Delta Ridge de Columbia

Latulippe

À chaque style, son manteau !

L’hiver est à nos portes et c’est le bon moment pour magasiner et choisir un nouveau manteau. Matelassé, long, multicouche, isolé de duvet, imperméable, etc.: lequel choisir? Avec plus de 7500 manteaux en magasin et 50 marques canadiennes et internationales pour hommes et femmes, le choix ne manque pas chez Latulippe.

Les fabricants d’ici et d’ailleurs connaissent bien les rigueurs de l’hiver québécois. C’est ­pourquoi ils conçoivent des manteaux isolés qui protègent des ­intempéries et qui peuvent affronterle froid, le vent, le redoux et la gadoue. Et, surtout, qui ne manquent jamais de style! 

Emboîtant le pas aux marques internationales, les marques canadiennes proposent depuis quelques années des coupes plus raffinées, des coloris plus attrayants, faits de textiles et de matières performantes. En tête de file, Kanuk, Canada Goose, Lolë, Quartz Co., Arc’teryx sont bien connues du public. Tandis que les marques internationales telles que Patagonia, The North Face, Salomon, Oakley et compagnie sont toujours prisées dans les deux magasins Latulippe. 

«L’écologie-à-porter»

Vendue depuis plusieurs années chez Latulippe, le nom Alizée retient l’attention. Basée à Saint-Augustin-de-Desmaures depuis plus de 30 ans, l’entreprise vise à devenir l’une des marques les plus écologiques de l’industrie, notamment en utilisant des matériaux recyclés, dont plusieurs sont faits à partir de bouteilles de plastique. 

D’après les estimations d’Alizée, la nouvelle collection permettra de retirer d’ici 2020 plus de 150 000 bouteilles de plastique des océans et des sites d’enfouissement. De plus, aucun produit d’origine animale n’est utilisé dans la confection de ses manteaux. 

Pionnier dans le marketing «vert», le leader en plein air Patagonia séduit également la jeune génération avec ses valeurs environnementales qui lui sont chères depuis sa fondation. Patagonia n’utilise en fait que des fibres naturelles et écologiques, privilégie l’équité en emploi et la transparence, en plus de récupérer les vieux vêtements. 

Pour toutes les silhouettes

Une autre attention des fabricants est d’habiller une plus grande clientèle. C’est pourquoi ces dernières années, plusieurs ont ajouté des grandes tailles à leurs collections régulières. C’est le cas notamment chez Arc’teryx (jusqu’à 2X), Alizée (jusqu’à 2X), Valanga, Columbia (jusqu’à 3X) et plusieurs autres qui sont disponibles dans les rayons de Latulippe. 

Peut-on porter le même manteau, durant tout l’hiver? Pas vraiment, répond Stéphanie Létourneau, adjointe aux achats chez Latulippe. Certes, les manteaux sont plus performants qu’avant, mais aussi plus techniques et segmentés. Le type de manteau varie en fonction des activités, mais aussi du climat. «Aujourd’hui, on parle de garde-robe hivernale. La plupart des clients possèdent plusieurs manteaux, mais en contrepartie, les modèles que nous avons en magasin sont plus durables et peuvent être portés plusieurs hivers», renchérit-elle.

Manteau matelassé pour femme Molly de Kanuk

Doudoune à la coupe ample

Quoi de neuf, dans les tendances de l’année? Cet hiver, c’est la doudoune à la coupe plus ample qui trône en reine des neiges. La plupart des compagnies proposent différents styles plus ou moins gonflant en variant le design du matelassage. Plusieurs marques, telles que The North Face, commercialisent à nouveau des styles popularisés dans les années 1990, qui séduisent une nouvelle génération. 

N’empêche, le parka de duvet, toujours gage de chaleur et de confort, n’a pas dit son dernier mot. Il s’affiche toujours dans la plupart des collections canadiennes, comme chez Canada Goose, Quartz et Valanga, qui ont actualisé les coupes et les silhouettes. À noter que la plupart de ces compagnies répondent aux normes éthiques RDS pour le duvet (Responsible Down Standard). 

Pastel et camouflage

Dans la palette chromatique, le noir est toujours le meilleur vendeur, talonné de près par le marine, le kaki et le gris. «Les déclinaisons de jaune moutarde, orangé et taupe sont aussi populaires dans les collections pour hommes. Tandis que c’est le rouge et les teintes pastel qui mettent de la couleur dans la garde-robe féminine», poursuit sa collègue Caroline Matte, adjointe aux achats. 

C’est le cas notamment chez le fabricant montréalais Kanuk, qui propose la collection intitulée Monument où le style urbain va à la rencontre de l’esprit nordique. Les doudounes d’allure rétro se parent de blanc, d’argent, de beige et de rosé. 

L’influence sportive a également la cote. Les imprimés floraux et camouflages se déclinent sur plusieurs manteaux passe-partout, qui peuvent à la fois être portés en ville et à la montagne. 

Vous hésitez ? Comparez les modèles sur la boutique en ligne et passez en magasin pour les essayer, recommande la spécialiste de Latulippe. «En essayant différents modèles et marques, il est plus facile de faire un choix. Le poids et la longueur varient d’un modèle à l’autre. Nos conseillers sont aussi les mieux placés pour vous renseigner sur la confection et l’isolation de chaque manteau», invite Mme Létourneau.

Faites vite! Jusqu’au 25 novembre, à l’achat d’un manteau de 250$ et plus (sauf les marques exclues), recevez un coupon-rabais de 75$. Tous les détails au www.latulippe.com.