Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gardien Sergei Litvinov sera d’office devant le filet des Saguenéens, mardi après-midi, dans le cadre du match contre le Drakkar de Baie-Comeau. Lors du dernier duel entre ces formations, Litvinov avait signé sa première victoire.
Le gardien Sergei Litvinov sera d’office devant le filet des Saguenéens, mardi après-midi, dans le cadre du match contre le Drakkar de Baie-Comeau. Lors du dernier duel entre ces formations, Litvinov avait signé sa première victoire.

Les Saguenéens devront imposer leur rythme au Drakkar

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Après avoir été quasi parfaits face aux Remparts de Québec, les Saguenéens devront continuer à imposer leur rythme sur la grande patinoire du Centre Georges-Vézina. L’entraîneur-chef Yanick Jean s’attend d’ailleurs à ce que ses protégés poursuivent sur leur belle lancée, mardi, alors qu’ils croiseront le fer avec le Drakkar de Baie-Comeau.

Jusqu’à maintenant, chacune des deux équipes a vaincu l’autre 3-2 en fusillade au Centre Vézina. Baie-Comeau l’avait emporté le 4 octobre, tandis que les Saguenéens avaient gagné le 24 janvier suivant dans un match fort en émotions alors que le jeune gardien Sergei Litvinov avait signé un premier gain et procuré du même coup la 500e victoire en carrière de Yanick Jean. Même Matej Kaslik avait ajouté son grain de sel avec son premier but dans la LHJMQ. Après ces deux premiers duels âprement disputés, ce troisième ne devrait pas faire exception.

« On ne les a pas nécessairement joués beaucoup cette année, mais ils nous ont donné du fil à retordre les deux fois qu’on les a affrontés. C’était des matchs serrés au pointage. C’est une équipe jeune, qui n’a rien à perdre, qui travaille et qui ne se pose pas de questions. C’est à nous de ne pas s’ajuster à l’adversaire et à faire ce qu’on a à faire en fonction de progresser », a indiqué Yanick Jean en entrevue téléphonique.

Le pilote des Bleus souhaite que ses troupes poursuivent sur leur lancée. « (En fin de semaine), je voulais voir améliorer l’implication physique et notre présence en avant du filet. Je voulais nous voir plus déterminés autour du filet et le long des rampes. J’ai vu ça dans les deux matchs contre Québec et je veux que l’on continue dans cette optique », souligne Yanick Jean qui enverra Sergei Litvinov devant le filet.

Trios remaniés

Lors du match de dimanche, les Saguenéens ont perdu les services de deux attaquants. Frappé durement par une mise en échec d’Édouard Cournoyer, Matej Kaslik est actuellement sous le protocole des commotions cérébrales. Il devrait rater le reste des matchs au programme de l’environnement protégé à Chicoutimi. À l’instar des séquences jugées dangereuses dans des matchs, la Ligue a revu la séquence impliquant Cournoyer et Kaslik et une réponse était espérée pour mardi.

Quant à Thomas Belgarde, une fracture au poignet devrait le tenir à l’écart du jeu pour « au minimum quatre semaines », avance Yanick Jean, de sorte que le numéro 12 devrait rater aussi la bulle de Sherbrooke (19 au 25 mars).

Yanick Jean a déjà une bonne idée de la manière dont il remaniera son alignement, qui ne sera pas demeuré complet bien longtemps. « Pour l’instant, on a d’autres bobos qu’on va évaluer au jour le jour. Il y a quelques joueurs qui n’ont pas pratiqué (lundi). On va voir mardi ce qu’il en est. Si ça reste comme ça, on va joindre (Christophe) Farmer avec (Samuel) Houde et (Félix) Lafrance. On va essayer de garder intact le trio de Lapierre, Mercer et Dubé. (Tristan) Pelletier sera avec (William) Dumont et (Xavier) Labrecque, et (Vincent) Lévesque (Fabrice) Fortin et (Harrison) Caines seront ensemble. »

Lafrance soulagé

Obtenu des Eagles du Cap-Breton durant la période de transactions, l’attaquant Félix Lafrance n’en était qu’à son quatrième match avec ses coéquipiers, dimanche. Après avoir amassé deux passes, dont une samedi, l’attaquant de 19 ans a enfin marqué son premier but dans l’uniforme des Saguenéens.

« Je ne cacherai pas que je l’attendais, a-t-il avoué. Ç’a fait du bien un peu, en espérant qu’il y en ait d’autres qui viennent! »

Lafrance et Houde devront évoluer avec un nouveau compagnon de trio avec la perte de Kaslik, mais cela n’inquiète pas vraiment le 71.

« C’est dommage pour Kaslik. Tout le monde a vu que ce n’était pas une mise en échec légale », a-t-il déploré, avant d’enchaîner qu’il y a tellement de bons joueurs au sein de l’équipe que « c’est facile de jouer avec tout le monde. Sur mon but, c’était une belle passe de Farmer. C’est un très bon joueur. » La rapidité sera donc maintenue avec l’ajout de Farmer. « Sur la grande glace, on a beaucoup d’espace. La rapidité nous aide vraiment », a-t-il conclu.

Distinctions

Deux joueurs des Saguenéens, soit le défenseur Louis Crevier et le gardien de but Alexis Shank, font partie des joueurs du circuit qui se sont le plus distingués durant la semaine du 22 au 28 février et ils se retrouvent sur l’équipe de la semaine de la LHJMQ. Le cerbère des Sags, Alexis Shank, a brillé en signant deux victoires, dont un jeu blanc aux dépens des Remparts de Québec. Au total, il n’a consenti qu’un seul but et présente un pourcentage d’efficacité de .970. Pour sa part, le défenseur format géant des Sags a marqué deux buts et présente un différentiel de +5 après les deux rencontres du week-end.