Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
COURTOISIE LHJMQ, ANDRÉ ÉMOND
COURTOISIE LHJMQ, ANDRÉ ÉMOND

Les Sags musellent les Tigres

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Yanick Jean voulait voir une amélioration dans le jeu des siens et il a été servi samedi après-midi, alors que les Saguenéens de Chicoutimi ont dominé largement les Tigres de Victoriaville et l’ont emporté 6 à 1 dans le match d’ouverture de l’événement en environnement protégé au Centre Georges-Vézina.

Alexis Shank a très bien fait devant le filet avec 21 arrêts dans la victoire. À son retour au jeu, Hendrix Lapierre a marqué un but en plus de fournir deux aides. Le nouveau venu Pierrick Dubé a lui aussi fait sentir sa présence avec un but et une aide, tout comme le Félicinois Fabrice Fortin et Michael Pellerin. Christophe Farmer et Samuel Houde ont terminé le match avec deux passes chacun. Les Sags ont dominé 35 à 22 au chapitre des tirs au but.

« J’ai adoré l’éthique de travail. Les petites choses qu’on leur demande au quotidien, ils les ont mises en application. On a utilisé notre vitesse, on a bougé la rondelle. On voulait faire travailler l’autre équipe et on a réussi à faire ça. J’ai adoré l’attitude de nos joueurs. Peu importe le pointage, peu importe ce qui se passait à l’intérieur du match, nos joueurs étaient de glace et l’attitude était bonne sur le banc. On était toujours prêt à y retourner. C’est une très bonne note pour notre équipe. On n’a aucune pression de recevoir cette bulle-là. Sans (Artemi) Kniazev, sans (Félix) Lafrance, avec trois joueurs en quarantaine, on ne s’attend à rien côté résultat. On s’attend à ce que notre équipe progresse. On l’a fait la semaine dernière et on a fait un autre gros bond en avant aujourd’hui », a résumé l’entraîneur-chef Yanick Jean après la partie.

L’attaque massive de ce dernier a été très efficace avec trois réussites en cinq occasions contre une équipe qui présentait une efficacité de 85% à court d’un homme, bonne pour le deuxième rang de la LHJMQ. L'une des raisons de ces succès est sans aucun doute le retour d’Hendrix Lapierre dans l’alignement.

« Il y a deux choses que Lapierre a particulièrement bien faites et c’est de se diriger au filet avec autorité, comme sur son but, et il a été très très bon en avantage numérique en distribuant bien la rondelle. C’est certain que son arrivée a paru sur notre attaque à cinq. On n’a pas eu nécessairement beaucoup de temps pour le pratiquer, on l’a fait un peu hier à l’entraînement, mais on a vu de belles choses aujourd’hui. »

Après-midi de premières

C’est justement sur un avantage numérique que l’ancien des Élites de Jonquière, Fabrice Fortin, a marqué son tout premier but dans le circuit Courteau. Le pilote des Bleus était d’ailleurs très heureux pour son jeune attaquant. « Ce sont tout le temps de beaux moments. Je me rappelle quand j’ai marqué mon premier but dans la LHJMQ, même rendu à 45 ans. C’est certain que pour ces jeunes-là, c’est tout le temps spécial. On l’avait taquiné un peu dernièrement parce qu’il avait eu des chances, mais il n’avait pas été capable de prendre avantage de ça. C’est tout le temps bon de mettre ce premier but derrière soi. »

Le principal intéressé était tout sourire après la rencontre. « J’étais vraiment content. Ça faisait 13 ou 14 matchs que je jouais et je n’avais pas encore marqué, alors j’étais super content. Je suis super fier de l’équipe. Sur le banc, c’est le fun et il y a une belle ambiance, on n’était pas trop excités et on était dans notre match », a souligné Fortin, qui compte maintenant quatre points en 14 parties cette saison.

Avec beaucoup de profondeur au sein de l’équipe et encore deux attaquants absents, les performances de Fortin auront un rôle à jouer quant à son utilisation dans les prochaines bulles. Selon lui, ce n’est cependant pas une histoire de statistiques. « Je ne pense pas que ce soit une question de buts, mais plus d’éthique de travail et d’attitude. Je ne m’enflerai pas la tête avec mon but. J’ai joué une bonne partie et c’est ça l’important. »

Un autre qui a connu un fort match, c’est le nouveau venu Pierrick Dubé. Et il n’est pas passé inaperçu aux yeux de son entraîneur.

« J’ai adoré sa vitesse et sa présence au filet. Il a eu des chances de marquer en se dirigeant au filet. Il a été le maître d’œuvre du but de Michael Pellerin en voilant la vue du gardien de but. J’ai vraiment aimé son match et son attitude sur 200 pieds. Il a été impliqué. Il a joué contre (Mikhail) Abramov et (Alex) Beaucage pendant la majeure partie du match et il a été responsable des deux côtés. C’est beau à voir. »

Une domination d’un bout à l’autre

Les Saguenéens ont été les premiers à menacer avec deux jeux de puissance tôt dans la rencontre. Après avoir été frustrée par le gardien Nikolas Hurtubise sur la première chance, l’attaque massive des Sags s’est mise en marche à la seconde occasion. Christophe Farmer a remis près du filet à Thomas Belgarde qui a servi une savante passe par derrière et entre ses jambes à Fabrice Fortin dans l’enclave, qui n’a eu qu’à pousser la rondelle dans une cage ouverte pour marquer son premier but dans la LHJMQ.

Les Sags ont multiplié les poussées offensives en première avec 13 tirs, mais Hurtubise avait quelques bijoux en réserve pour préserver la marque. À l’autre bout, Alexis Shank a été un peu moins occupé avec seulement six arrêts, mais a joué de chance au moment où Mikhail Abramov avait une cage béante à sa disposition, son tir touchant le patin de Loris Rafanomezantsoa.

Le brio d’Hurtubise a souri à son équipe qui a créé l’égalité dès la deuxième minute de jeu en période médiane. Benjamin Tardif s’est amené sur l’aile et son tir qui semblait être hors cible a échappé à la mitaine de Shank pour finir sa route dans le filet.

L’égalité n’a pas duré très longtemps. Sur le premier tir des Bleus de la période, Michael Pellerin a joué de chance alors que sa frappe de la pointe a touché le défenseur devant le filet pour se retrouver au fond de la cage d’Hurtubise. À son premier match avec les Sags, Pierrick Dubé a obtenu une aide sur le jeu, tout comme le capitaine, Samuel Houde.

Ce but a redonné des ailes aux Saguenéens. Quatre minutes plus tard, Pellerin a servi Farmer qui s’est amené à deux contre un avec Hendrix Lapierre. Le duo n’en demandait pas tant et c’est Lapierre qui a mis la touche finale pour doubler l’avance.

La troupe de Yanick Jean avait encore faim. Seulement 42 secondes plus tard, William Dumont a gagné la mise en jeu en territoire adverse, Fortin a redirigé la rondelle vers Louis Crevier à la pointe qui a envoyé la rondelle au filet. Cette dernière s’est frayé un chemin dans la circulation jusqu’aux cordages pour faire 4 à 1.

Après un peu de brasse-camarade en fin de deuxième, les Saguenéens ont été efficaces et disciplinés en troisième pour filer vers la victoire. Matej Kaslik et Pierrick Dubé ont marqué les deux autres buts, tous deux en avantage numérique, pour compléter la marque.

Les deux équipes ont préparé la prochaine rencontre en fin de match alors que Matteo Mann et Massimo Siciliano ont jeté les gants dans les dernières minutes. Elles se retrouveront dès dimanche après-midi dans ce qui sera le deuxième de trois affrontements dans cette bulle qui prendra fin le 7 février. Yanick Jean ne savait pas encore qui de Shank ou Sergei Litvinov serait devant le filet des siens.