Alexis Shank
Alexis Shank

Le top-10 de la division Est de la LHJMQ

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien

La jeune saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a déjà du plomb dans l’aile. Mercredi, l’Assemblée des membres a voté un arrêt des matchs pour les deux prochaines semaines, jusqu’au 28 octobre, pour les divisions Est et Ouest. Les équipes peuvent tout de même continuer les entraînements.

Au départ, pour cette saison bien spéciale, afin de limiter les déplacements, il était prévu que les 18 équipes restent dans leur division, avec un calendrier prévu de 60 matchs. C’est donc dire que les six équipes de chacune des divisions croiseraient le fer à 12 reprises ! Pour les mordus qui suivent leur club favori à distance, nous avons pensé qu’il serait intéressant d’identifier les 10 meilleurs joueurs des trois divisions. Malgré cet arrêt temporaire des activités, nous poursuivons notre analyse avec la division Est.

Pour établir notre liste, nous avons sondé les six entraîneurs-chefs de la division. Nous leur avons demandé d’identifier cinq attaquants, trois défenseurs et deux gardiens. Les entraîneurs n’avaient pas le droit de voter pour leurs propres joueurs. À l’attaque, un vote de première place donnait cinq points, un vote de deuxième place, quatre points, et ainsi de suite, jusqu’au joueur de cinquième place, avec un point. La même formule a été utilisée pour les trois défenseurs (3 points, 2 points, 1 point) et les deux gardiens (2 points, 1 point).

Les Saguenéens de Chicoutimi ont dominé le sondage avec quatre porte-couleurs sur cette équipe d’étoiles, soit les attaquants Dawson Mercer et Hendrix Lapierre, le défenseur Artemi Kniazev et le gardien Alexis Shank. En attaque, les votes ont été partagés pour la première place entre Dawson Mercer (2), Mikhail Abramov (2), Nathan Légaré (1) et Mavrik Bourque (1), qui se sont retrouvés sur tous les bulletins, tout comme Hendrix Lapierre. En défense, Justin Bergeron, de l’Océanic de Rimouski, a mené ce sondage maison, se retrouvant sur tous les bulletins admissibles, avec deux votes de première place, terminant tout juste devant Artemi Kniazev. Devant les buts, Alexis Shank a été un choix unanime.

Nous avons ensuite tendu la perche à quelques recruteurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour nous parler des joueurs retenus. 

ATTAQUANTS

1. Dawson Mercer, Saguenéens de Chicoutimi

19 ans, 6’0’’, 180 livres, choix de première ronde (18) des Devils en 2020. Acquis à fort prix par les Saguenéens des Voltigeurs de Drummondville à Noël, l’an dernier, il a amassé 24 points en 20 matchs depuis son arrivée à Chicoutimi. Il représentera, pour une deuxième fois, le Canada au Championnat mondial junior, durant le temps des Fêtes.

«C’est déjà un bon joueur et il en est à sa quatrième année dans la LHJMQ. Le duo avec Hendrix Lapierre fait un “1-2 punch” incroyable, probablement le meilleur de la ligue.»

Dawson Mercer des Saguenéens

2. Mikhail Abramov, Tigres de Victoriaville

19 ans, 6’0’’, 185 livres, choix de quatrième ronde des Leafs de Toronto en 2019. Le Russe a un flair offensif indéniable, comme en font foi ses huit points en quatre rencontres, lui qui est l’un des rares Européens à évoluer présentement dans la LHJMQ

«C’est un moteur. Toute l’offensive à Victoriaville tourne autour de lui. Il a un très bon début de saison. Il aura beaucoup de responsabilités. C’est un gars qui progresse bien et qui sera une machine à faire des points.»

Mikhail Abramov des Tigres

3. Hendrix Lapierre, Saguenéens de Chicoutimi

18 ans, 6’0’’, 182 livres, choix de première ronde (22) des Capitals de Washington en 2020. Il a raté pratiquement toute la dernière saison en raison de problèmes de santé qui sont maintenant derrière lui.

«Il a le désir de prouver à tout le monde qu’il est à 100 % et le hockey lui a tellement manqué que je pense qu’il va avoir une saison incroyable. Avec Mercer, ces deux-là ensemble, ce sont deux larrons en foire.»

Hendrix Lapierre des Saguenéens

4. Nathan Légaré, Drakkar de Baie-Comeau

19 ans, 6’0’’, 208 livres, choix de troisième ronde des Penguins de Pittsburgh en 2019. Il vient d’aligner des saisons de 87 et de 71 points, dont 45 et 35 buts.

«C’est un gars qui va avoir beaucoup d’impact durant le match, pas seulement au niveau des points. C’est peut-être celui qui produit le moins, mais il a un impact différent par son jeu physique et son aspect défensif.»

Nathan Légaré du Drakkar

5. Mavrik Bourque, Cataractes de Shawinigan

18 ans, 5’11’’, 180 livres, choix de première ronde (30) par les Stars de Dallas. Il a affiché une nette progression la saison dernière pour s’établir parmi l’élite de la LHJMQ avec 71 points en 49 rencontres. Nommé récemment capitaine des Cataractes, il vient d’être nommé joueur de la semaine.

«Ses chiffres sont bons, mais je ne vois pas son impact aussi gros que les Abramov, Mercer et Lapierre. Il faut qu’il fasse gagner son équipe à tous les matchs, et pas seulement ramasser des points pour ramasser des points. Il va finir dans le top-10 des marqueurs avec la qualité de glace dont il profite.»

Mavrik Bourque des Cataractes

Ont aussi reçu des votes : Zachary Bolduc (Rimouski), Egor Serdyuk (Victoriaville), Samuel Houde (Chicoutimi) et Théo Rochette (Québec)

DÉFENSEURS

1. Justin Bergeron, Océanic de Rimouski

20 ans, 6’0’’, 180 livres, pas repêché dans la LNH, invité aux camps des Bruins en 2018 et des Blue Jackets en 2019. Il a franchi le cap des 200 matchs disputés en saison régulière en fin de semaine dernière.

«C’est un super bon défenseur offensif, mais le fait que l’Océanic n’ait pas une grosse équipe va nuire sur sa production. À 20 ans, il a beaucoup de millage et sera assurément échangé aux Fêtes, s’il y a une période des transactions.»

Justin Bergeron de l'Océanic

2. Artemi Kniazev, Saguenéens de Chicoutimi

19 ans, 5’11’’, 183 livres, choix de 2e ronde des Sharks de San Jose en 2019. Le défenseur russe est le quart-arrière des Saguenéens. En raison de l'incertitude dans la LHJMQ et l'arrêt des matchs au Québec, il demeure pour le moment en Russie et s'amènera seulement en janvier après le Championnat mondial junior. 

«Il n’y a pas de doutes que sur l’avantage numérique des Saguenéens, avec Lapierre et Mercer notamment, il va être le coordonnateur de tout ça. C’est une année où il va exploser offensivement.»

Artemi Kniazev des Saguenéens

3. Christopher Merisier-Ortiz, Drakkar de Baie-Comeau

19 ans, 5’11’’, 172 livres, pas repêché dans la LNH, invité au camp des Flames en 2019. Le septième joueur réclamé au repêchage de la LHJMQ de 2017 en donne pleinement au Drakkar, lui qui approche des 200 matchs en carrière.

«Un bon défenseur. Je ne vois pas tant d’offensive dans son style, mais il amène de la polyvalence. C’est un défenseur complet et qui fait beaucoup de bonnes choses. Si Baie-Comeau veut s’en départir aux Fêtes, il va valoir son pesant d’or. Sinon, il sera probablement le meilleur défenseur de 20 ans l’an prochain. C’est un gars qui progresse bien globalement.»

Christopher Merisier-Ortiz

Ont aussi reçu des votes : Evan Nause (Québec), Louis Crevier (Chicoutimi) et Karl Boudrias (Chicoutimi)

GARDIENS

1. Alexis Shank, Saguenéens de Chicoutimi

20 ans, 6’0’’, 171 livres, pas repêché dans la LNH, invité au camp du Canadien en 2019. En 2016, les Sags visaient le Chicoutimien Olivier Rodrigue au repêchage. Comme prix de consolation, Alexis Shank s’est avéré une excellente prise.

«Il arrive à 20 ans avec du bagage. Il est clairement identifié comme le numéro un à Chicoutimi et il va avoir des minutes. C’est un gamer et un gars sous-évalué dans la ligue. Ce n’est pas un gars que son nom sort, mais il est bon et fiable. Je pense qu’il va avoir une saison incroyable.»

Alexis Shank des Saguenéens

2. Fabio Iacobo, Tigres de Victoriaville

19 ans, 6’1, 198 livres, pas repêché dans la LNH. Lentement, mais sûrement, le gardien aux origines italiennes a fait sa place comme numéro un des Tigres et s’impose maintenant comme l’un des meilleurs du circuit Courteau.

«Il a clairement un bon départ cette saison. Pour moi, il n’est pas rendu dans la catégorie des Shank ou Samuel Hlavaj, à Sherbrooke. C’est un gardien qui a encore beaucoup de choses à prouver. Il a seulement eu le poste de numéro un à mi-saison l’an dernier. Il doit encore démontrer bien des choses.»

Fabio Iacobo des Tigres

Ont aussi reçu des votes : Antoine Coulombe (Shawinigan) et Thomas Sigouin (Québec)

La semaine prochaine: tour d'horizon de la division Maritimes