Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Saguenéens ont été parfaits, le week-end dernier, avec deux victoires en autant de sorties.
Les Saguenéens ont été parfaits, le week-end dernier, avec deux victoires en autant de sorties.

Des duels relevés attendus dans la prochaine bulle chicoutimienne

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
C’est samedi que se mettra en branle la troisième période de matchs en environnement protégé de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), la deuxième à Chicoutimi en deux semaines. Cette fois, les Saguenéens accueilleront les Olympiques de Gatineau, les Foreurs de Val-d’Or et les Tigres de Victoriaville.

Avec le retour d’Hendrix Lapierre dans la formation et l’arrivée de Pierrick Dubé en provenance de Québec, les Saguenéens s’approchent de leur formation complète et l’entraîneur-chef, Yanick Jean, le sait. Ayant des attentes très modérées le week-end dernier, le pilote des Sags veut maintenant voir son équipe progresser.

« On s’attend à être meilleurs, une coche au-dessus de la semaine dernière. On doit continuer à rehausser la qualité de notre jeu. Il nous reste six matchs avant que tout le monde soit de retour, donc on veut se donner du momentum pour la fin de la saison. C’est le retour de certains joueurs. On veut qu’ils “fitent”, qu’ils embarquent dans ce qui est déjà fait à l’intérieur de l’équipe et non qu’ils soient sur leur propre page. »

Jean aura l’occasion de réunir Hendrix Lapierre et Dawson Mercer, qui avaient connu un début de saison très productif. C’est Christophe Farmer qui sera utilisé avec les deux choix de première ronde du dernier repêchage. De son côté, Dubé s’est entraîné avec sa nouvelle équipe pour la première fois, jeudi, et il occupait une place au sein de la deuxième unité en compagnie du capitaine Samuel Houde et du Slovaque Matej Kaslik.

En quarantaine, la nouvelle acquisition Félix Lafrance et le défenseur Artemi Kniazev pourront rejoindre l’équipe seulement après la bulle. Ils seront donc disponibles pour le quatrième événement de la LHJMQ, prévu du 12 au 18 février à Québec, Shawinigan et Victoriaville. La LHJMQ n’a cependant pas encore annoncé dans quelle ville les Saguenéens évolueront au cours de cette période. D’ailleurs, Yanick Jean a aussi mentionné qu’Harrison Caines serait finalement de retour avec l’équipe, lui aussi après la bulle.

Avec six matchs en neuf jours, dont deux fois deux matchs en deux jours, il sera intéressant de voir l’utilisation dont fera Yanick Jean de ses gardiens Alexis Shank et Sergei Litvinov. « Les deux verront de l’action. Je ne sais pas quand, mais les deux seront utilisés. »

Une bulle relevée

Si l’opposition qu’offrait le Phœnix de Sherbrooke et le Drakkar de Baie-Comeau la semaine dernière n’était pas la meilleure, ce sera une tout autre histoire au cours des dix prochains jours. Les Sags, qui occupent la quatrième place du classement, affronteront trois fois les Tigres, présentement cinquième du classement général, et l’actuel meneur au chapitre des points dans le circuit Courteau avec 31 points en 17 matchs, Shawn Element. C’est d’ailleurs un duel entre ces deux équipes qui ouvrira le bal, samedi à 14 h, au Centre Georges-Vézina. Elles se retrouveront dès le lendemain, à la même heure.

Au total, les quatre formations disputeront six duels chacune. En plus des Tigres trois fois, les hommes de Yanick Jean affronteront les Foreurs de Val-d’Or à deux reprises. Actuellement troisième au classement général basé sur les points amassés par partie, la troupe abitibienne n’a pas chômé, durant la période des transactions, avec des ajouts de qualité en Nathan Légaré et Samuel Poulin. Les Foreurs présentent maintenant une force de frappe incroyable, avec huit joueurs repêchés dans la Ligue nationale de hockey. En comparaison, les Saguenéens en compte cinq.

Restent les Olympiques de Gatineau. L’équipe de l’Outaouais n’a peut-être pas les mêmes arguments que les Foreurs ou les Tigres, mais elle peut compter sur de jeunes joueurs voués à un bel avenir, dont les choix un, deux, quatre et huit du dernier repêchage de la LHJMQ, respectivement Tristan Luneau, Antonin Verreault, Samuel Savoie et Noah Warren. À ces quatre jeunes loups, il faut ajouter le nom du joueur de deuxième année Zach Dean, qui pourrait entendre son nom vers la fin de la première ronde du prochain repêchage de la LNH.

Bien au fait des forces en présence, Yanick Jean croit que son équipe doit en profiter et démontrer qu’elle peut faire face à l’adversité. « C’est l’fun que ces équipes-là arrivent avec des formations complètes, alors que nous, ils nous manquent encore des joueurs. Ça va nous permettre de relever un défi et de vivre encore de l’adversité. Je suis convaincu que ça va nous rendre meilleurs. »