Le Soleil
Simon Lavigne refuse de quitter le navire

Phoenix

Simon Lavigne refuse de quitter le navire

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Simon Lavigne voit ses coéquipiers tomber au combat en raison des blessures et du virus qui circule au sein du vestiaire de l’Armada. Blessé à la suite d’une coupure au triceps subie à l’avant-dernier match face aux Voltigeurs, le défenseur de 20 ans se sent impuissant derrière le banc des siens, lui qui a vu son équipe perdre au compte de 3 à 1 et 4 à 1 face au Phoenix à Sherbrooke.
Éliminer l’Armada en retrouvant ses bonnes habitudes

Phoenix

Éliminer l’Armada en retrouvant ses bonnes habitudes

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Certains diront que l’entraîneur s’est montré sévère envers son équipe au dernier point de presse d’après-match. D’autres ont plutôt trouvé que les mots étaient justes. Chose certaine, Stéphane Julien souhaite voir le Phoenix retrouver ses bonnes habitudes dès jeudi soir, alors que l’Armada se retrouvera dans les câbles lors de la présentation de ce troisième match de la série trois de cinq, présenté au Centre Excellence Sports Rousseau.
L’Armada part à la dérive [VIDÉO] 

Hockey

L’Armada part à la dérive [VIDÉO] 

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le bateau n’est pas encore coulé, mais le courant est fort et tranquillement, l’Armada part à la dérive en se dirigeant vers une possible élimination dès jeudi face au Phoenix. La formation sherbrookoise a obtenu une deuxième victoire en autant de soirs lundi lors du second match de la série quart de finale présentée au Palais des sports. Un gain de 4 à 1 qui pousse la flotte de Blainville-Boisbriand vers le tourbillon, puisqu’il s’agit d’une courte série disputée sous la formule trois de cinq. 
Le rêve inachevé d’Alexandre Joncas

Phœnix

Le rêve inachevé d’Alexandre Joncas

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Il y a encore ce goût amer, chaque fois qu’il repense au Phœnix de Sherbrooke. Alexandre Joncas sera de retour sur la glace du Palais des sports, là où l’actuel défenseur de l’Armada a connu tant de succès il y a deux ans en compagnie des Voyer, Robert, Poulin, mais aussi des Anctil et Parent, ses prochains adversaires au deuxième tour des séries de la LHJMQ.
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
Bruce Richardson en mode persuasion

Phoenix

Bruce Richardson en mode persuasion

CHRONIQUE / Des surprises en séries, on en voit chaque année. Encore cette semaine, l’Océanic a éliminé les hôtes de la Coupe Memorial, les Sea Dogs de Saint John. Mais pour y arriver, il faut d’abord y croire. C’est avec cette confiance que l’Armada se présentera dimanche au Palais de sports pour y affronter les champions de l’Association Ouest au deuxième tour des séries.
Tout gagner dès cette année

Phœnix

Tout gagner dès cette année

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le capitaine Xavier Parent et son coéquipier Julien Anctil voient le temps s’écouler dans leur sablier de la LHJMQ. Même si le Phœnix misera encore sur une équipe aspirante l’an prochain à la suite de leur départ, pour eux, pas question d’attendre: «On est all in dès cette année!» assure Julien Anctil.
Victoire en prolongation: le Drakkar survit [VIDÉO] 

Phœnix

Victoire en prolongation: le Drakkar survit [VIDÉO] 

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le Phœnix se trouvait à 33 secondes d’un balayage face au Drakkar et d’un accès assuré vers la deuxième ronde des séries dans la LHJMQ. Jusqu’à ce que Benjamin Corbeil force la tenue d’une prolongation et que Xavier Fortin joue les héros pour ainsi provoquer la présentation d’un quatrième match dans cet affrontement disputé sous la formule trois de cinq.
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
Un Drakkar imposant dans un aréna intimidant

Phœnix

Un Drakkar imposant dans un aréna intimidant

CHRONIQUE / Le Phœnix a connu sa part de succès sur sa patinoire pour lancer les hostilités de cette première ronde des séries. Dès le premier match, le Drakkar a vu la vague offensive bleue et blanche déferler jeudi au Palais des sports. Mais les choses pourraient se compliquer au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau. 
Victoire «non méritée» du Phoenix: le Drakkar dans les câbles [VIDÉO] 

Hockey

Victoire «non méritée» du Phoenix: le Drakkar dans les câbles [VIDÉO] 

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Grâce à un gain de 4 à 1 vendredi soir au Palais des sports, le Phoenix a rapidement pris les devants dans cette série trois de cinq face au Drakkar. C’est avec une avance de deux à zéro que la formation sherbrookoise se rendra lundi à Baie-Comeau avec la ferme intention d’en finir, pour ainsi accéder directement à la deuxième ronde des séries de la LHJMQ.
Le Phoenix domine le Drakkar: «Il faut jouer au hockey et arrêter de brailler!» [VIDÉO] 

Hockey

Le Phoenix domine le Drakkar: «Il faut jouer au hockey et arrêter de brailler!» [VIDÉO] 

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le Drakkar a été lessivé à son premier match de séries face au Phoenix, qui a quitté le Palais des sports jeudi soir avec la première victoire de cet affrontement disputé sous la formule trois de cinq. L’entraîneur de Baie-Comeau n’est pas passé par quatre chemins pour lancer un message à ses meilleurs joueurs après cette dure défaite de 7 à 0: «Retrousse-toi les manches, joue au hockey et arrête de brailler. C’est assez clair?»
Roy champion marqueur... en attendant le Drakkar

Phœnix

Roy champion marqueur... en attendant le Drakkar

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Si, pour la deuxième fois en autant de soirs, la partie du Phœnix n’avait plus aucune signification au classement général, d’autres enjeux entouraient la rencontre face aux Foreurs, dimanche après-midi. Grâce à ses trois filets, Joshua Roy a atteint le plateau des 50 buts en plus de décrocher le titre de champion marqueur de la LHJMQ, obtenant ainsi le Trophée Jean-Béliveau grâce à ses 119 points. Ce dernier s’est réjoui de cet exploit, mais avait déjà la tête à la série face au Drakkar de Baie-Comeau.
Une victoire pour les partisans 

Phoenix

Une victoire pour les partisans 

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Cette partie avait peu, ou pas, de signification. Le Phoenix étant déjà assuré de terminer au sommet du classement de sa conférence, plusieurs vétérans ont obtenu une journée de repos, samedi au Palais des sports. Pour Joshua Roy et Xavier Parent, c'était toutefois l'occasion d'atteindre des sommets personnels. Mais aussi d'offrir une autre victoire aux partisans, eux qui ont dû se contenter d'une saison à huis clos l'an dernier. 
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
À la conquête de l’Est

Phoenix

À la conquête de l’Est

CHRONIQUE / Les équipes des Maritimes avaient flairé l’occasion. Le Tournoi de la Coupe Memorial aura lieu à Saint John cette année et l’idée de participer à l’événement a semblé plaire également aux Islanders de Charlottetown et au Titan d’Acadie-Bathurst. Si les Sea Dogs obtiennent assurément une participation gratuite, un second billet sera également offert exceptionnellement à une deuxième équipe de LHJMQ... et une autre formation de la conférence de l'est a un œil sur ce laissez-passer : les Remparts de Québec.
Le Démon blond du Phoenix sonne la charge

Phoenix

Le Démon blond du Phoenix sonne la charge

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Il arbore le numéro 10, il appartient au Canadien de Montréal et s’il jouait sans casque, il aurait toutes les allures de Guy Lafleur avec sa crinière blonde. Tout juste avant l’affrontement face au Titan, la mémoire du Démon blond a été honorée par les deux équipes et les quelque 2500 spectateurs présents mardi soir au Palais des sports. Joshua Roy avait une façon bien à lui de rendre hommage à la légende du Tricolore: marquer les deux premiers buts du match et obtenir la première étoile de la rencontre, dans un gain de 5 à 2 du Phoenix de Sherbrooke.
Le Phoenix veut s’assurer le titre de sa conférence dès mardi

Phoenix

Le Phoenix veut s’assurer le titre de sa conférence dès mardi

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Si le Phoenix de Sherbrooke l’emporte mardi à la maison face au Titan d’Acadie-Bathurst, et que les Olympiques de Gatineau s’inclinent face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, Sherbrooke sera couronné champion de la conférence ouest de la LHJMQ. Ce qui lui conférerait l’avantage de la glace en séries éliminatoires. L’objectif est donc clair pour la troupe de Stéphane Julien en prévision du duel de mardi.
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
Loin d’être le <em>Far West</em>

Phœnix

Loin d’être le Far West

CHRONIQUE / Le Far West: «endroit où règne la loi du plus fort. Espace situé à l’ouest, d’aspect sauvage, devenant le théâtre d’aventures mouvementées». Quel paradoxe. Puisque cette saison, le Far West ne se trouve pas du tout à l’ouest, mais plutôt à l’est...
Le Phoenix se paie le meilleur club de la LHJMQ

Phoenix

Le Phoenix se paie le meilleur club de la LHJMQ

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Une défaite de 3 à 2 à Saint John, un autre revers de 3 à 2 à Bathurst, mais cette fois en prolongation, le Phoenix a frôlé la victoire à deux reprises sans pouvoir triompher une seule fois depuis le début du voyage dans les Maritimes. Vendredi soir, la meilleure formation de la LHJMQ attendait le Phoenix à Charlottetown et les hommes de Stéphane Julien ont enfin obtenu les deux points dans une victoire convaincante de 6 à 2 face aux Islanders, qui étaient alors les meneurs au classement.
Roy et le Phoenix échappent la victoire à Bathurst

Phoenix

Roy et le Phoenix échappent la victoire à Bathurst

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Deux fois plutôt qu’une, Joshua Roy aurait pu donner la victoire à son équipe en prolongation, mais le Titan a finalement quitté son amphithéâtre avec les deux points jeudi soir. Deux échappées ratées par Joshua Roy, dont une sur un tir de punition, ont permis à la formation d’Acadie-Bathurst de forcer la fusillade remportée par le Titan.
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
Le Drakkar dix ans plus tard

Phœnix

Le Drakkar dix ans plus tard

CHRONIQUE / Certains appellent ça des volées. D’autres des varlopes ou des rinces. Dans un journal, je préfère le terme correction. Mais peu importe les mots empruntés, le Phœnix avait reçu toute une leçon de hockey lors de sa toute première participation en séries. Des victoires de 6-2, 8-2, 8-1 et 5-2 du Drakkar en 2013. Le hasard fait bien les choses : l’organisation sherbrookoise célèbre cette année son 10e anniversaire et pour l’occasion, elle nous réserve peut-être un retour dans le passé avec une deuxième série Phœnix-Drakkar.
Vaincu à Drummondville, le Phoenix veut retrouver sa constance

Phoenix

Vaincu à Drummondville, le Phoenix veut retrouver sa constance

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le Phoenix savait qu’il allait être accueilli de pied ferme à Drummondville vendredi, et malgré tout, la formation sherbrookoise ne semblait pas préparée à une opposition du genre. Au lendemain d’une mauvaise performance, et quelques jours après un match difficile au Palais des sports, les Voltigeurs étaient prêts à accueillir les meneurs de leur conférence et c’est par la marque de 4 à 2 qu’ils ont vaincu le Phoenix à domicile.
Le Phoenix enfonce un autre clou dans le cercueil des Tigres [VIDÉO]

hockey

Le Phoenix enfonce un autre clou dans le cercueil des Tigres [VIDÉO]

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Revenu de Shawinigan dans la nuit de mardi à mercredi, le Phoenix avait laissé beaucoup d’énergie sur la glace du Centre Gervais-Auto la veille avant d’affronter les Tigres de Victoriaville mercredi soir à Sherbrooke. Classés à l’avant-dernier rang, les Tigres se battaient quant à eux pour leur survie en espérant gagner leur place en séries. Deux éléments faisant en sorte que le duel digne de David contre Goliath s’est soudainement transformé en partie serrée.
Le Phoenix prend sa revanche face aux Voltigeurs

Phoenix

Le Phoenix prend sa revanche face aux Voltigeurs

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
La défaite du Phoenix vendredi à Drummondville a semblé fouetter la troupe sherbrookoise, qui refusait de s’incliner une deuxième fois de suite face aux Voltigeurs. Après une série de trois revers, la troupe de Stéphane Julien réservait une correction aux Voltigeurs dimanche pour ainsi revenir sur le chemin de la victoire grâce à un gain de 6 à 2.
Joshua Roy met fin aux espoirs des Saguenéens

Phoenix

Joshua Roy met fin aux espoirs des Saguenéens

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le Phoenix ne pensait pas recevoir une aussi bonne opposition de la part des Saguenéens de Chicoutimi, lors de la visite de ces derniers à Sherbrooke samedi soir. Aidé par Matej Kaslik, Thomas Bégin a donné du fil à retordre à son ancien club en croyant forcer la prolongation en fin de match, jusqu'à ce que Joshua Roy mette fin aux espoirs des Sags avec un but gagnant marqué à une minute de la fin. 
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Jérôme Gaudreau
Le Roy du Palais

Phœnix

Le Roy du Palais

CHRONIQUE / Joshua Roy s’est levé mercredi avec en tête la défaite de la veille face aux Tigres à Victoriaville. Quelques minutes plus tard, il vivait le rêve tant attendu en signant un contrat de trois ans avec le Canadien. Dans toute cette frénésie, il obtenait ensuite deux points le soir même dans une victoire de 4 à 1 contre Drummondville. Nommé la première étoile du match, il pouvait aussi célébrer son premier rang chez les pointeurs de la LHJMQ et du même coup, son nouveau record de concession pour le plus grand nombre de points obtenus dans une même saison par un joueur du Phœnix de Sherbrooke.