Rossi de retour avec les 67’s?

67's

Rossi de retour avec les 67’s?

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Dans son plan de carrière qu’il suit à la lettre pour accéder à la LNH, Marco Rossi est rendu à l’étape de faire le saut au hockey professionnel en 2020-21.

L’Autrichien de 18 ans a toutes les raisons de croire en ses moyens. Il s’est retrouvé au sommet des compteurs des trois circuits juniors du Canada la saison dernière avec une récolte de 120 points en 56 matches.

Mais les temps ne sont pas normaux. La pandémie est venue contrecarrer les plans de presque tous les athlètes de la planète. Au hockey, le repêchage universel de la LNH devait avoir lieu à Montréal à la fin du mois de juin. En raison de la COVID-19, il a été reporté au 9 et 10 octobre prochains. La séance va se tenir en ligne. La LNH ne prévoit pas commencer sa prochaine saison avant le 1er décembre.

Un des 10 meilleurs espoirs à ce repêchage, Marco Rossi fera quoi d’ici ce temps-là?

Une chose est sûre. Il ne signera pas de contrat avec son équipe des Lions de Zurich en Suisse. Même s’il s’entraîne avec cette équipe en ce moment, il n’a pas l’intention de jouer pour elle avant la tenue du repêchage de la LNH.

Les 67’s nagent dans l’inconnu

67's

Les 67’s nagent dans l’inconnu

Sylvain St-Laurent
Sylvain St-Laurent
Le Droit
La Ligue de hockey de l’Ontario (LHOntario) a dévoilé les grandes lignes de son plan en ce qui a trait au retour au jeu.

L’ennui, c’est que ça se limite pas mal aux «grandes lignes». Les différentes formations et leurs dirigeants continuent de nager dans l’inconnu. Plusieurs questions demeurent sans réponse, pour l’instant.

Des billets vendus malgré l’incertitude chez les 67's

67's

Des billets vendus malgré l’incertitude chez les 67's

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Alors que les Olympiques de Gatineau et la LHJMQ vont amorcer la prochaine saison dès le début d’octobre devant des gradins vides, les 67’s d’Ottawa devront attendre jusqu’au 1er décembre, si tout va bien, avant de lancer leurs activités.

Les voisins de l’autre côté de la rivière des Outaouais ont cependant espoir que la Ligue de hockey de l’Ontario obtiendra la permission des autorités de la santé publique ontarienne de leur permettre de présenter des matches à la Place TD devant un certain nombre de spectateurs en ces temps de pandémie.

À cette fin, le club dirigé par André Tourigny a invité les amateurs cette semaine à effectuer un dépôt de 25 $ pouvant être utilisé sur un abonnement saisonnier, ou encore des billets individuels ou de forfaits.

«C’est certain que c’est un défi de vendre des billets dans l’environnement actuel. On ne peut pas dire aux gens s’ils vont pouvoir assister aux matches, ni où ils pourront s’asseoir dans les gradins. Mais l’idée était d’offrir quelque chose de facilement accessible, et remboursable à 100 %, afin de savoir d’où vont venir nos partisans. Quand les choses vont devenir plus claires, nous serons capables de contacter ces gens qui nous ont déjà fait savoir qu’ils veulent participer au retour du hockey des 67’s», a expliqué le président et chef de la direction du Ottawa Sports and Entertainment Group, Mark Goudie, en entrevue avec Le Droit jeudi.