Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Safia Nolin génère une haine complètement irrationnelle.
Safia Nolin génère une haine complètement irrationnelle.

Safia n’a semé aucune haine

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Il y a des choses qui sont difficiles à saisir. Ce n’est pas évident imaginer la fortune de Jeff Bezos. Ou l’infinité de l’univers (et de l’expansion de cette infinité). Ou sa propre mort. On comprend sans vraiment tout comprendre. Une partie nous échappe. Je dois ajouter dans cette liste la haine envers Safia Nolin.

Vous avez été nombreux et nombreuses à m’écrire à propos de ma chronique Toute la laideur du mondePetit mot, en passant, pour dire que je lis tous vos courriels, mais que je n’ai malheureusement pas le temps de répondre à chacun, mais sachez que vos mots me touchent ou me font réfléchir, parfois les deux en même temps, même ceux qui me disent des bêtises.

Revenons à Safia Nolin. La majorité des dizaines de courriels appuyaient cette idée que tout le monde mérite le respect et ça m’a fait du bien vous lire. Néanmoins, plusieurs personnes m’ont aussi écrit pour « expliquer » pourquoi Safia Nolin « méritait » la haine et le manque de respect qu’elle subit depuis des années.

Ça m’a ébranlé, par moments. Comme les commentaires qui circulaient sur les réseaux sociaux. Je crois qu’il est important de répondre à certaines idées. Je vais les reformuler afin de les regrouper sous de grands thèmes.

« Vous avez raison, tout le monde mérite le respect, mais elle, elle affiche trop sa différence. »

Cette phrase ressemble beaucoup à un « je ne suis pas raciste, mais... » avec une suite raciste ou remplie de préjugés. Vous êtes plusieurs à souligner que Safia Nolin affiche trop qui elle est.

Qu’est-ce qu’elle devrait faire alors? Faire semblant qu’elle aime porter des robes de bal? Faire semblant d’accepter les normes sociales? Faire semblant d’être comme les autres? Se mentir à elle-même et aux autres? Dois-je comprendre que c’est correct d’être soi-même, tant que ça signifie être comme les autres?

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je trouve ça aussi beau de voir une femme qui assume son trip d’enfiler une robe de gala et qui pousse le glam jusqu’au bout qu’une femme qui assume qu’elle préfère être en t-shirt et en chemise carreautée. Parce que ce qui est beau, ce n’est pas tant la robe ou le visage de Gerry sur le chandail, mais de voir des gens briller à leur manière. Et tu ne peux pas briller quand tu étouffes une partie de toi-même.

J’aurais envie de vous suggérer de réécouter Shrek. Ou La Belle et la Bête. Ou Trouver Nemo. Ou Rebelle. Il ne manque pas de films qui apprennent aux enfants à accepter la différence et à aller au-delà de l’apparence.

« Elle cherche l’attention »

Safia Nolin fait des albums et des spectacles. Comme les autres chanteurs et chanteuses. Elle fait des clips. Comme les autres chanteurs et chanteuses. Elle est sur les réseaux sociaux. Comme les autres artistes (et vous et moi). Que fait-elle exactement de plus pour rechercher l’attention que les autres artistes ne font pas?

C’est d’autant plus particulier que Safia ne court pas les magazines à potins, contrairement à plusieurs artistes qui passent leur temps à raconter leur vie dans ces revues. Elle ne court pas les téléréalités ou les quiz pour mousser sa carrière. Contrairement à d’autres artistes, elle ne participe pas à de grandes campagnes publicitaires qui font que son visage est sur le bord des autoroutes, dans les abribus ou dans les toilettes.

En fait, Safia Nolin est assez low profile comparativement à plusieurs artistes qui ont son succès – ou qui rêvent d’avoir son succès. Ce qu’elle fait, c’est souvent pour créer un lien avec ses fans bien plus que pour avoir de l’attention, tout en respectant ses valeurs. Elle est intègre et ça fait d’elle un beau modèle.

« Elle ne sourit pas assez, elle est toujours négative. »

Un classique! On demande toujours aux femmes de sourire plus. A-t-on déjà reproché à Gainsbourg de ne pas assez sourire?

« Elle récolte ce qu’elle sème. »

Ces dernières années, Safia a appuyé des messages pour l’inclusion des corps atypiques, pour le respect de la diversité sexuelle, pour diminuer la stigmatisation du poil féminin. Où sont les messages haineux? Où est cette haine qu’elle aurait semé? Quand a-t-elle craché sur quelqu’un? En fait, Safia Nolin récolte l’inverse de ce qu’elle met de l’avant. Elle prône le respect de la différence et en retour, on lui reproche d’être différente.

« Ce qu’elle a fait à Maripier Morin, ce n’était pas correct. »

Plusieurs personnes m’ont écrit comme si l’incident avec Maripier Morin n’était qu’une « querelle » et qu’une « chicane » entre deux amies. C’était une agression et un geste violent, même Maripier Morin l’a reconnu. C’est Maripier Morin qui n’a pas été correcte avec Safia Nolin.

Si la populaire animatrice a perdu ses contrats, c’est parce que ce n’était pas un geste isolé, ses comportements étaient problématiques, connus, mais étouffés, mis sous le tapis. En brisant le silence, Safia Nolin a délié les langues, plusieurs personnes ont ensuite témoigné sur les agissements de la vedette. Maripier Morin a gâché elle-même sa carrière en ayant des comportements toxiques.

Cette histoire démontre tellement le double standard. Maripier Morin a tout fait pour mousser sa carrière, elle était partout (publicités, télévision, cinéma, revues, réseaux sociaux), mais personne ne lui reprochait. Parce qu’elle correspondait aux standards de beauté? Parce qu’elle représentait l’idée qu’on se fait du glamour? Sinon pourquoi? Pourquoi est-ce la victime, Safia, qui récolte les insultes et non l’agresseuse, Maripier?

Transposer la colère

Des fois, dans la vie, on est fâché contre une personne parce qu’elle ne réagit pas comme nous. Quand un parent impose ses rêves à son enfant au lieu d’écouter ses passions, par exemple. Quand on reproche à une personne de ne pas utiliser son talent ou de ne pas profiter d’une occasion qu’on aimerait avoir.

Je remarque aussi qu’on reproche parfois aux gens de ne pas faire les mêmes efforts que soi, comme si on refusait qu’une personne se permette une chose qu’on s’interdit. Une espèce de « si moi je me retiens de manger du sucre, personne n’a le droit d’en manger. »

Une autre source de frustration apparaît lorsqu’une personne ne fait pas les mêmes gestes que nous, comme si c’était une attaque envers soi. On m’a déjà traité de snob parce que je n’aime pas les téléréalités. Je pourrais difficilement nommer des gens qui sont passés par La Voix ou Occupation double. J’ai zéro intérêt. Il y a des gens qui prennent mes goûts pour une attaque envers leur amour de ce genre télévisuel, alors que pas du tout. C’est une simple question de goût. Je préfère les films de superhéros.

Être homosexuel ne signifie pas être contre l’hétérosexualité. Être grande ne signifie pas être contre les petites personnes. Être roux ne signifie pas être contre les châtains. Préférer la glace à vanille ne signifie pas être contre la glace au chocolat.

Alors, le problème est-il vraiment Safia Nolin ou est-ce plutôt votre difficulté à accepter la différence?