Richard Therrien
Après plusieurs artistes, Bleu Jeans Bleu a donné une nouvelle vie au <em>Bal masqué</em> de La Compagnie créole.
Après plusieurs artistes, Bleu Jeans Bleu a donné une nouvelle vie au <em>Bal masqué</em> de La Compagnie créole.

Note parfaite pour le Bal Mammouth

CHRONIQUE / Ça ne remplacera jamais un vrai bal. Mais il y avait quelque chose d'extrêmement réjouissant à regarder ce Bal Mammouth. Une heure pleinement réussie à Télé-Québec, qui arrivait comme un baume sur la déception des élèves de secondaire 5, privés de leur bal de finissants. Mais bon, l'opinion vient d'un grand ado de 48 ans.

Pour respecter les normes sanitaires, «y'aurait fallu faire un bal masqué», a blagué d'emblée Pier-Luc Funk, avant de faire place au meilleur numéro musical de la soirée. Qui aurait cru que Le bal masqué, succès de La Compagnie créole, pouvait sonner aussi actuel, repris par Bleu Jeans Bleu, Sarahmée, Marième, Fwonte et La Bronze? Clin d'oeil rapide de Clémence, du groupe original, qui s'est adressée aux finissants au générique de fin.

Tous les numéros musicaux étaient d'une incroyable qualité. De véritables clips léchés, notamment pour Ciel, le duo de Fouki et Alicia Moffet au parc Jean-Drapeau, jusqu'au numéro final, avec un quatuor formé de Marie-Mai, Claudia Bouvette, Roxane Bruneau et Reginald Bellamy pour Ta reine d'Angèle et Je ne vous oublie pas, du répertoire de Céline Dion.

«On ne peut pas se coller mais ça ne nous empêchera pas de danser!» a lancé Pier-Luc Funk, qui formait un duo parfait à l'animation avec Sarah-Jeanne Labrosse, encore une fois. Après une journée où on a vu défiler sur les réseaux sociaux des dizaines d'anciennes photos de finissants, pour ne pas dire des centaines, les deux animateurs se sont tirés la pipe sur leurs propres photos de l'époque (pas si lointaine!). «T'es déguisée en métaux précieux», s'est moqué Pier-Luc, parlant du «toupet argent» de Sarah-Jeanne et de son «terrible accident de bronzage». Faut croire que personne ne semble content de sa photo de finissant; même Jay Du Temple trouve à redire sur la sienne. Il n'a pas vu la mienne.

Le duo d'animateurs s'est plus tard prêté à un fort sympathique clin d'oeil météo à Rain On Me de Lady Gaga et Ariana Grande. Rosalie Vaillancourt a été hilarante avec son roast à l'intention des profs. «Le secondaire, ça a été les neuf meilleures années de ma vie», a dit l'humoriste, compatissante avec les élèves qui ont vu le décor de leurs profs sur Skype, apprenant du même coup que «ta prof de physique a un poster de Jay Du Temple». Moment émouvant de la soirée: quand l'animateur d'Occupation double est allé souligner les efforts de finissants directement chez eux, leur apportant un message dans un ballon et un montant de 1000$ à chacun d'eux. Bon, la commandite était tout sauf subtile, mais les émotions, elles, étaient vraies.

À peu près tout de ce Bal Mammouth était réussi; on était loin du style Skype qu'on a trop vu dans les derniers mois dans notre télé. La soirée regorgeait de petits moments rassurants: les salutations des grands-parents, les hommages aux profs, les bons mots de Khate Lessard, Laurent Duvernay-Tardif et Mariana Mazza aux finissants, et Phil Roy, qui s'est moqué de ce qu'on peut écrire dans l'album des finissants. Faisant référence à l'année scolaire qui s'achève, que Pier-Luc Funk a qualifiée de «cours de rattrapage intensif sur le vivre ensemble», on a bien sûr évoqué les manifs pour l'environnement et contre le racisme. Voilà d'ailleurs une soirée qui ne manquait pas de diversité, le plus naturellement du monde, à l'image du Québec d'aujourd'hui. À quand ce jour où nous n'aurons plus à saluer ce qui devrait être une évidence?

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Sarah-Jeanne Labrosse et Pier-Luc Funk ont été parfaits à l'animation, encore une fois.