Patrick Duquette

S’imaginer en vieux monsieur

CHRONIQUE / Quand Joël Xavier est sorti du ventre de sa mère, le docteur a fait un examen visuel. Puis il a déclaré : c’est une fille.

Les choses auraient pu en rester là. D’ailleurs, Joël a grandi avec l’idée qu’il était une fille. Sans trop de problèmes d’ailleurs.

Patrick Duquette

Le retour à la terre des jeunes

CHRONIQUE / À l’école secondaire Gisèle-Lalonde d’Ottawa, ils appellent ça leur «forêt comestible».

Encore la semaine dernière, ce n’était qu’un terrain vague et herbeux, juste à côté de la mini-serre de l’école.

Patrick Duquette

Le vélo qui libère les souvenirs

CHRONIQUE / Vous avez peut-être entendu parler de ces vélos stationnaires équipés d’un écran qui reproduisent virtuellement le trajet du Tour de France. À l’Institut de recherche Bruyère d’Ottawa, on teste ces jours-ci un vélo similaire. À la différence qu’il est conçu pour motiver les personnes âgées à faire de l’activité physique.

Le principe est simple. Pendant que la personne âgée pédale, des images de télévision filmées à Singapour, Paris, Oslo, Dubaï ou Pékin défilent en temps réel sur un grand écran. L’illusion est totale. Pour peu qu’on s’abandonne, on a vraiment l’impression de rouler dans les rues d’une grande cité du monde. On se surprend à observer les piétons ou même à ralentir quand une auto arrive en sens inverse.

J’ai testé la nouvelle technologie lors d’une conférence de presse vendredi. Non seulement c’est réaliste, mais c’est plus intéressant que de rouler sur un vélo stationnaire avec, en toile de fond, un mur blanc d’hôpital.

C’est d’ailleurs tout l’intérêt de cette technologie qui fait pour la première fois l’objet de tests cliniques au Canada. Son effet bénéfique serait double: non seulement elle favorisait l’activité physique chez les aînés, les paysages filmés stimuleraient également la mémoire des gens atteints de démence.

Patrick Duquette

La génération des clics

CHRONIQUE / Dans mon jeune temps, on aspirait à devenir vedette de cinéma ou de la télévision. Aujourd’hui, bien des jeunes rêvent plutôt d’accéder au statut de YouTubeur vedette comme Collins Key ou Jack Paul, qui ont 11 et 14 millions d’abonnés aux États-Unis. Ou encore la Québécoise Emma Verde, qui en compte 741 000.

Dans mon jeune temps, on écoutait surtout la télévision. C’est peut-être pourquoi je me suis senti vieux en rencontrant ces six adolescents de l’école secondaire Béatrice-Desloges du secteur Orléans à Ottawa.