Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan

Le mot en «i»

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Mi-juin, la DPJ de l’Estrie a reçu une volée de bois vert de la juge Pascale Berardino pour avoir placé deux enfants dans une mauvaise famille d’accueil et d’avoir même voulu les y laisser jusqu’à leurs 18 ans.