Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
Pour Florent, c’était important de remercier Nicolas pour la carte de Noël qu’il pris le temps de dessiner. «Je voulais lui dire de continuer à faire des gestes d’amour. Les jeunes qui font des gestes comme ça, je ne sais pas s’ils savent à quel point ils peuvent nous toucher.»
Pour Florent, c’était important de remercier Nicolas pour la carte de Noël qu’il pris le temps de dessiner. «Je voulais lui dire de continuer à faire des gestes d’amour. Les jeunes qui font des gestes comme ça, je ne sais pas s’ils savent à quel point ils peuvent nous toucher.»

C’est encore Noël

CHRONIQUE / Une carte faite avec du carton mauve, un foyer sur le dessus et un souhait écrit en rouge : «Bonne année».