Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Marie-Ève Martel
Cette image idéalisée du bal de finissants digne d’un conte de fées est imprégnée très tôt dans leur esprit, car cette célébration s’inscrit dans notre culture, très inspirée de celle de nos voisins du Sud, où cette fameuse <em>prom </em>est romancée au point d’être perçue comme la quintessence de l’adolescence.
Cette image idéalisée du bal de finissants digne d’un conte de fées est imprégnée très tôt dans leur esprit, car cette célébration s’inscrit dans notre culture, très inspirée de celle de nos voisins du Sud, où cette fameuse <em>prom </em>est romancée au point d’être perçue comme la quintessence de l’adolescence.

La fourmi pourra danser

CHRONIQUE / Nos finissants auront finalement droit à leur bal, dès le 8 juillet, a annoncé mardi le premier ministre Legault.