Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Marie-Ève Martel
L’amour de soi passe toujours en dernier, comme s’il était synonyme de narcissisme et d’égocentrisme. Et pourtant, ça devrait être la première chose qu’on apprend dans la vie.
L’amour de soi passe toujours en dernier, comme s’il était synonyme de narcissisme et d’égocentrisme. Et pourtant, ça devrait être la première chose qu’on apprend dans la vie.

Aime-toi mieux

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Quand on parle d’amour, on pense généralement à l’amour qu’on porte aux autres. À nos parents, à nos enfants, à nos amis, à notre amoureux, à notre compagne. À nos animaux de compagnie, même, mais très rarement à soi.