Le Soleil
Marc Allard
Le Soleil
Marc Allard
Depuis le début de la pandémie, Mélanie travaille de chez elle, dans un bureau au sous-sol. Les contacts spontanés avec ses collègues au bureau lui manquent beaucoup.
Depuis le début de la pandémie, Mélanie travaille de chez elle, dans un bureau au sous-sol. Les contacts spontanés avec ses collègues au bureau lui manquent beaucoup.

Le cauchemar des extravertis

CHRONIQUE / Mélanie n’est pas taillée pour le télétravail.