Le Soleil
Pour un été lumineux

Konrad Sioui

Pour un été lumineux

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Comme c’est bon et satisfaisant de reprendre goût à l’été et aux bienfaits que nous apportent ces doux moments si longtemps attendus après deux longues années de pandémie. Ce matin, le soleil nous réchauffe le corps et l’esprit et nous avons hâte de sortir et de retrouver nos proches et nos amis pour partager des moments privilégiés autour d’une bonne table, dans un décor champêtre que seul un soir d’été peut nous procurer.
Mai sur le Grand Lac

KONRAD SIOUI

Mai sur le Grand Lac

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Dès la mi-mai, une fois les outardes et les oies reparties nicher, nous n’avions que rêve et intention de terminer nos cours et examens au collège afin de partir dans le bois, rejoindre les plus âgés. Ils y étaient déjà depuis la débâcle où les lacs calent et où les rivières sont dangereusement gonflées. Ils travaillent à la voirie et refont les ponceaux, nettoient les portages et coupent et transportent le bois de chauffage, en plus de réparer les toits des camps et autres travaux utiles. Les touristes américains arrivent très bientôt et le Club doit être impeccable.
Ramener un climat de confiance mutuelle et d’espoir

KONRAD SIOUI

Ramener un climat de confiance mutuelle et d’espoir

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Il ventait très fort ce matin là et comme à l’accoutumée, notre expédition en avion de type Beaver s’arrêtait dans chacune des communautés innues afin d’embarquer le chef avec son paqueton pour nous rendre à travers la brousse de la Basse-Côte-Nord prêter main-forte à nos frères et sœurs du côté du Labrador. Nous nous accrochions, cramponnés à nos sièges, face à cette autre tempête d’hiver qui devait nous amener sains et saufs à Sheshatshiu, tout près de Goose Bay, Happy Valley. Le voyage durait une grande partie de la journée. 
L’ours guérisseur

KONRAD SIOUI

L’ours guérisseur

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Au moment d’écrire ces lignes, les messages que nous recevons ici et ailleurs sur la Terre, ne semblent pas vouloir nous rassurer devant cette guerre qui crée tant de maux. L’Ukraine se défend tant bien que mal à protéger son territoire chéri, face à ce grand-frère Russe qui n’accepte pas qu’elle puisse définir aujourd’hui son avenir comme elle l’entend. 
René Lévesque, ami des Premières Nations

Konrad SIOUI

René Lévesque, ami des Premières Nations

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / En passant par l’autoroute 20, j’allais sûrement arriver à temps à Varennes, accueilli dans les magnifiques locaux de Scène Éthique, pour la production de l’émission La semaine des 4 Julie. En ce 2 février, j’allais participer à la table ronde portant sur le documentaire Qui se souvient de René Lévesque? Avec Julie, nous allions mesurer l’héritage de M. Lévesque, 35 ans après sa mort. J’étais enchanté de pouvoir partager nos souvenirs avec l’ex-ministre Louise Harel de même qu’avec le journaliste qui a produit le documentaire, Guillaume Bourgault-Côté. 
2022, une nouvelle ère remplie de promesses

Konrad Sioui

2022, une nouvelle ère remplie de promesses

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / La route était longue à partir de Wendake pour me rendre à Gatineau en ce milieu de décembre, juste avant ces fameuses Fêtes remplies de promesses et tellement attendues. Une fois passé Montréal, de Rigaud on entre en Ontario jusqu’à Ottawa et de là, on n’a qu’à traverser la rivière aux Outaouais pour revenir au Québec. Après plus de cinq heures, je rejoins mon hôtel, à Hull, tout près de l’École nationale d’administration publique où je vais donner mon cours d’une durée de deux jours pleins, en présentiel.
Retour sur 2021: Joyce, Mary et les autres

Konrad Sioui

Retour sur 2021: Joyce, Mary et les autres

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Que de chemin parcouru quand même depuis la dernière année! Et nous voilà à l’heure du bilan annuel, en ce beau mois de décembre qui nous permet de baisser le tempo et de relaxer en bonne compagnie, au travers de toutes ces festivités qui nous ont si cruellement manqué depuis trop longtemps. 
Pour la suite du monde

Konrad Sioui

Pour la suite du monde

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Je me réveille ce matin avec une seule idée en tête. Je dois savoir ce qui en est ressorti de cette si importante conférence mondiale sur le climat tenue à Glasgow, la COP26. Quelles décisions ont été prises pour sauver notre planète de trop de pollution et de trop d’exploitation des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables.
Hommage à nos sages

KONRAD SIOUI

Hommage à nos sages

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Je me souviens de la première fois où j’ai entendu quelqu’un de mon âge tutoyer ma grand-mère. J’étais probablement encore trop jeune pour fréquenter l’école, mais j’ai été marqué par cette façon d’interpeller notre grand-maman. On la tutoyait comme si elle était de notre génération et cette façon de l’aborder ne m’était nullement familière. 
Brûler le passé!

Konrad Sioui

Brûler le passé!

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Je me souviens lorsque j’étais enfant, à l’externat fédéral de Wendake, j’avais toujours une profonde crainte d’entendre sœur St-Alphonse nous demander d’ouvrir nos livres d’histoire. Les images que l’on nous montrait me faisaient frémir tellement elles étaient monstrueuses. Nos ancêtres mangeaient cru le cœur du père Brébeuf pendant que le père Jogues, au poteau de torture, se faisait brûler vivant et que le frère René Goupil se retrouvait avec la tête fendue en deux pendant qu’il était caché à l’orée du bois, en train de montrer le signe de la croix à un jeune garçon.
Le fruit des luttes des femmes autochtones

Konrad Sioui

Le fruit des luttes des femmes autochtones

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Partout, sur tous les continents, lundi dernier, le 9 août, nous avons fêté la Journée internationale des peuples autochtones. Et cette fête revêt un caractère encore plus spécial cette année avec le changement qui s’exerce au sein de nos différentes nations et nos différents peuples. 
L’été et les doux souvenirs d’enfance

Konrad Sioui

L’été et les doux souvenirs d’enfance

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Enfin le mois de juillet est arrivé et nous permet de respirer à fond l’air doux de l’été, attendu depuis trop longtemps. Je me mets à rêver sur cette petite plage de sable, au bord du lac aux couleurs bleues qui changent au gré du temps que le ciel nous apporte.
Lettre à mon Monseigneur

KONRAD SIOUI

Lettre à mon Monseigneur

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE /  À Mgr Gérald Cyprien Lacroix. Il n’y a pas si longtemps, pendant que nous faisions le trajet ensemble en direction du sanctuaire du Cap-de-la-Madeleine, nous échangions sur des questions qui revêtent toujours un caractère important dont celui du traitement réservé à l’ensemble des Premières Nations et des autres peuples autochtones. 
Le printemps et ce précieux retour de la chasse

Konrad sioui

Le printemps et ce précieux retour de la chasse

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Lorsque le mois d’avril arrive et que les cris des outardes transpercent le ciel, je cours dehors pour voir si je n’ai pas rêvé et si c’est bien vrai qu’elles sont enfin revenues chez nous. Débute alors le meilleur moment de l’année. C’est le temps de Pâques et c’est aussi ma fête. Le soleil recommence à nous réchauffer et à nous éblouir avec ses rayons plus chauds et la neige disparaît à vue d’œil. Voilà un nouveau cycle de vie qui commence et c’est à la chasse que nous allons nous retrouver.
Réclamer le pouvoir et la place des femmes autochtones

Konrad Sioui

Réclamer le pouvoir et la place des femmes autochtones

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Le 8 mars dernier, lors de la Journée internationale du droit des femmes, j’ai participé à une conférence sur le rapport final de l’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, dont le thème était : Réclamer notre pouvoir et notre place.
Santé mentale et Premières Nations: pour éviter d’autres drames

KONRAD SIOUI

Santé mentale et Premières Nations: pour éviter d’autres drames

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Le 11 octobre dernier, au lendemain de la Journée mondiale de la santé mentale, notre Nation a été marquée par un drame innommable, soit celui de la mort tragique à Wendake de deux enfants tués dans la nuit par leur père. C’était la première fois que cette Journée mondiale prenait ici autant d’importance et commandait des entrevues journalistiques sur le sujet. Nous étions en plein temps de pandémie et autant les enfants que les adultes cherchaient toujours à comprendre ce qui se passait et ce qui allait arriver dans le futur, non seulement pour eux, mais aussi pour l’avenir de notre Terre-Mère.  
Place au dialogue sur les réalités autochtones

Konrad Sioui

Place au dialogue sur les réalités autochtones

Konrad Sioui
Konrad Sioui
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Il y a quelques années, le Musée de la civilisation a présenté une merveilleuse exposition sur les Premières Nations et les Inuit au Québec. Ce qui la différenciait des autres, c’était son caractère authentique, qui nous rendait tellement fiers d’avoir pu contribuer directement à sa réalisation. Le musée nous offrait l’opportunité de parler pour nous-mêmes et c’est ce que nous recherchons aujourd’hui en présentant notre propre version de l’histoire.