Un premier achat à la SQDC

CHRONIQUE / Ce n’était pas la première fois que le facteur avait du cannabis à me livrer, or, les fois précédentes, je vais vous avouer que j’avais eu un petit peu peur que des flics sortent des buissons au moment de recevoir mon colis.

Même si j’avais des amis qui m’avaient assuré qu’ils l’avaient fait et qu’ils n’avaient rencontré aucun problème, c’était quand même difficile de ne pas se dire que rien ne prouvait que je ne serais justement pas le premier à avoir des ennuis.

Je me souviens encore de ce petit moment d’euphorie que j’avais ressenti en ouvrant le premier colis que j’avais reçu et surtout, de l’odeur surréaliste qui s’en était aussitôt dégagée. J’avais même dû entreposer mon « matos » dans le congélateur afin que la maison ne soit pas entièrement parfumée.

Cette première fois, j’avais commandé une espèce de combinaison de Sativa. En tout, sept sachets d’un gramme de différentes variétés s’y trouvaient et sur chacun de ces sachets, un petit autocollant nous informait de quel type de cannabis il s’agissait.

En d’autres mots, si mon vendeur personnel (et illégal) m’avait proposé un voyage de découvertes de variétés de cannabis, ça aurait probablement ressemblé au colis que cette boutique de la Colombie-Britannique m’avait envoyé, moyennant un paiement par transfert électronique et la présentation d’une pièce d’identité afin de prouver que j’avais l’âge légal d’effectuer de tels achats.

Mais voilà que cette fois-ci, quand le facteur m’a tendu son petit appareil sur lequel il fallait signer, j’ai cru deviner dans son regard une certaine complicité du genre : « N’essaie même pas mon chum, je sais très bien ce qu’il y avait dans ton enveloppe. »

Sur le paquet, rien n’indiquait que celui-ci provenait de la Société québécoise du cannabis (SQDC), mais bon, j’imagine que les facteurs ont des trucs d’initiés qui leur permettent d’avoir leur petite idée à cet effet.

Maintenant, j’aimerais bien me la péter en vous racontant que je suis un fin connaisseur et que je suis comme ces adeptes de microbrasseries qui peuvent vous donner l’eau à la bouche à propos d’une bière en ayant seulement humé son houblon, mais non. Certes, je suis un adepte assumé de cannabis depuis un bon moment, mais en ce qui me concerne, tant que le prix est raisonnable et que l’effet est au rendez-vous, je suis un client satisfait.

Alors, il fait la job le pot de la SQDC? La réponse est oui, mais vous vous en doutez, il y a assez de bémols pour que la chanson soit difficile à reconnaître.

Tout d’abord, même si les prix ne sont pas à s’arracher les cheveux de la tête, ceux-ci sont plus élevés que ce qu’on arrive à trouver « dans la rue », ou si vous préférez quand mon vendeur passe à la maison. Je n’ai aucune difficulté à croire qu’on pourrait faire mieux ou sinon, offrir des variétés un peu plus « cheap » comme on le fait avec la bière par exemple.

En ce qui concerne l’achat, je peux vous dire qu’en tant que client qui a procédé par l’achat en ligne, l’expérience n’a pas été désagréable, étant donné qu’il s’agissait du Jour 1 du site de la SQDC. Encore une fois, j’imagine qu’au fil du temps, la navigation entre les diverses variétés sera bonifiée et que d’ici peu de temps, bien des irritants auront été corrigés.

Là où ça fait très mal, et je ne suis vraiment pas le premier à le signifier, c’est dans l’emballage des produits.

À titre d’exemple, pour trois joints pré-roulés, on m’a emballé ça dans une espèce de contenant en plastique non recyclable qui avait été placé dans une petite boîte de carton. J’ignore comment le dire autrement, mais ça fait « crissement » de la pollution pour trois joints !

Sinon, je pourrais aussi me lancer dans une longue envolée où je vous parlerais des questionnements très légitimes qui concernent les pesticides utilisés par les producteurs autorisés et tout le tra la la, mais entre vous et moi, je ne sais pas trop pourquoi, mais cette expérience de journalisme d’enquête extrême m’a donné une fringale pas possible.

Une chance qu’on n’est pas obligé de commander nos chips par la poste.