Aliens vs Milliardaires

CHRONIQUE / 2130. Un vaisseau spatial descend du ciel pour se poser sur la planète Terre.

À l’intérieur de l’appareil, les Extraterrestres tentent de contenir leur excitation, étant donné qu’ils meurent d’envie de découvrir cette planète qui les a fait rêver depuis la découverte de la sonde spatiale Voyager 1.

C’est donc avec fébrilité que les voyageurs de l’espace sortent de l’appareil et bien qu’ils soient très impressionnés par ce qu’ils sont en train de voir, ce n’est pas nécessairement pour les bonnes raisons. « Ils sont où les arbres, les insectes et les animaux ? », de se demander un des touristes.

Comme il s’agit de leur tout premier voyage sur Terre, les Aliens finissent par déduire qu’ils ont probablement déposé leur appareil dans une mauvaise zone. Alors, tout le monde remonte à bord du vaisseau et les voyageurs décident de survoler la planète, question de trouver un endroit qui ressemblerait à ce qu’on leur avait vendu dans Voyager 1.

Certes, on voit un peu partout ces gros bâtiments et ces structures construites par l’Homme, mais de toute évidence, personne n’en a pris soin depuis un bon moment, car elles ne sont pas du tout dans l’état qu’on leur avait présenté. C’est à croire que la nature a décidé de reprendre les commandes.

C’est alors qu’un des Extraterrestres finit par dire tout haut ce que personne n’osait demander jusque là : « Mais ce n’était pas censé fourmiller d’humains cette planète ? » Le truc, c’est que depuis qu’ils sont arrivés, les Extraterrestres n’ont pas encore vu un seul humain et bien entendu, ça commence à les titiller.

Les touristes de l’espace ne perdent toutefois pas espoir et continuent d’explorer la planète en se disant qu’ils seront certainement récompensés par leur ténacité.

Puis, quelques jours plus tard, voilà qu’un des voyageurs pousse un hurlement de victoire ! Il a enfin trouvé un signe de vie ! « Ils étaient seulement cachés sous le sol ! », de s’exclamer un des Extraterrestres.

Une petite déception les attend toutefois ; alors que les voyageurs croyaient avoir enfin trouvé des humains, les spécimens qui vivent sous terre semblent être une sous-espèce d’humains, les Milliardaires.

Par la suite, les Extraterrestres apprennent que les Milliardaires étaient un très petit groupe qui vivait en marge des humains, et ceux-ci étaient dotés d’une puissance qui leur permettait de décider du sort de l’humanité. Or, cette puissance a rapidement fini par les enivrer et même si les Milliardaires contribuaient d’une certaine façon au bien-être de l’humanité, en lui apportant notamment de nouvelles technologies, la plupart de leurs décisions étaient avant tout dans leur propre intérêt, plutôt que dans celui des humains.

Ainsi est venu le jour où les humains ont commencé à être rongés par la rage d’être impuissants devant leur propre sort. Comme les Milliardaires se protégeaient d’eux, les humains ont fini par s’entretuer, comme lorsqu’on laisse des petits lapins dans une cage sans nourriture, tout ça dans un cocktail chaotique de catastrophes climatiques.

Ensuite, comme la Terre était désormais inhabitable, les Milliardaires se sont réfugiés dans des bunkers, dans l’espoir qu’un jour, la planète devienne un nouvel Éden pour leurs descendants.

Les Extraterrestres écoutent attentivement ce récit, puis un d’eux demande aux Milliardaires pourquoi tout est dévasté, sauf un gros bâtiment qui semble toujours intact.

« Ça, c’est la cathédrale Notre-Dame de Paris. Elle avait été dévastée par les flammes, mais les Milliardaires ont fait un cadeau à l’Humanité en la réparant. »

Le capitaine des Extraterrestres, visiblement stupéfait par ce qu’il vient d’entendre, lance alors à ses confrères : « Allez tout le monde, on fout le camp avant qu’ils ne se décident à nous filer un de leurs cadeaux bizarres. »

Puis, tandis que le vaisseau quitte le système solaire, un des Extraterrestres va sur son application RateThisPlanet et accorde à la Terre une note d’une étoile sur cinq, avec en guise de commentaire : « Ne vous faites pas avoir par leur publicité trompeuse. Planète très décevante. L’étoile sur cinq, c’est pour la cathédrale, parce qu’elle vraiment pas piquée des vers ».

Ça aura moins servi à ça.