Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Aux côtés du premier ministre François Legault, la sous-ministre adjointe à la Santé Lucie Opatrny (à gauche) a rappelé cette semaine l’existence d’un protocole qui vise à déterminer qui pourrait avoir droit ou pas aux soins intensifs en cas de saturation du réseau hospitalier.
Aux côtés du premier ministre François Legault, la sous-ministre adjointe à la Santé Lucie Opatrny (à gauche) a rappelé cette semaine l’existence d’un protocole qui vise à déterminer qui pourrait avoir droit ou pas aux soins intensifs en cas de saturation du réseau hospitalier.

Qui aurait droit aux soins intensifs?

CHRONIQUE / L’intitulé du document peut paraître technocratique, mais son contenu est choc : «Priorisation pour l’accès aux soins intensifs (adultes) en contexte extrême de pandémie». C’est l’un des textes administratifs de l’État québécois les plus troublants, les plus dérangeants, que l’on puisse lire.