Chronique

Rosie sur deux pattes

CHRONIQUE / Je sonne, provoquant des aboiements de l’autre côté de la porte. Je suis à la bonne adresse. C’est Rosie que je suis venue rencontrer.

Le chien marche prudemment sur la pointe de ses deux pattes avant, renifle ma cheville, recule d’un pas et me regarde en penchant la tête sur le côté.

Isabelle Légaré

Passe-Carreau, l’idole d’Elvis

CHRONIQUE / Gabrielle Fontaine a tout juste le temps de retirer son manteau que la gérante du restaurant se présente à notre table, ravie de lui faire savoir qu’elle est la nouvelle idole de sa fille.

«Je l’ai rarement vue en aussi grande interaction avec un personnage télé. Elle répond à toutes vos questions et chante avec vous toutes vos chansons!»

Actualités

Le médecin devenu patient

Le monde de Conrad Gélinas a basculé le mardi 6 mars 2001.

La veille, le médecin anesthésiste travaillait à l’hôpital de Mont-Laurier. Âgé de 60 ans, il envisageait de diminuer graduellement ses heures de travail pour se rapprocher de la retraite. Lui et son épouse Denise allaient voyager, jouer au golf, faire du ski de fond et couler des jours heureux, sans se presser.

Isabelle Légaré

Droit au but

CHRONIQUE / Benoît vient de marquer un but. Son premier à vie. Sur le bord de la patinoire extérieure où retentit une musique entraînante, sa mère l’applaudit chaudement comme elle l’a fait il y a longtemps pour ses autres fils.

Benoît qui joue au hockey. À 36 ans. L’exploit est digne de mention bien que dans les faits, ce n’est pas lui qui tient le bâton et manie la rondelle géante.

Isabelle Légaré

Chloé à la recherche de Roselyne

CHRONIQUE / Chloé ne se souvient pas avec exactitude de toutes les paroles de sa mère, mais elle n’a jamais oublié l’émotion ressentie en se demandant: «Oui, mais, pourquoi moi?»

Du haut de ses 2 ans et demi, la fillette venait de comprendre ce qu’il y a à comprendre à cet âge. Elle partait. Sans eux.

Isabelle Légaré

L’homme invisible

CHRONIQUE / Un patron qui suspecte un employé sur la route de lui voler du temps en prolongeant les pauses-café et en faisant du lèche-vitrines. Une collègue dont on remet en question la véracité de la maladie et la légitimité des congés qu’elle réclame à répétition. Un locataire qui s’est volatilisé en laissant un chèque sans provision. Madame qui a besoin d’une photo pour mettre au jour l’infidélité de monsieur et demander le divorce.

Le travail de Jean-François Poirier n’est pas ennuyant. Il observe, analyse, dépiste, surveille les faits et gestes, traque, se renseigne, pose des questions.

Actualités

Le facteur au coeur d’or

CHRONIQUE / Il pleuvait sans arrêt le 21 décembre dernier. De la pluie forte et verglaçante. Comble de malchance, de l’eau s’est infiltrée au sous-sol de la résidence de Micheline Robert. En constatant le dégât, la femme de 79 ans n’a fait ni une ni deux.

Elle s’est dépêchée d’éponger le plancher, a enfilé le premier manteau d’automne qui lui est tombé sous la main et a glissé ses pieds dans une paire de bottes en caoutchouc. La minute d’après, la dame était dehors afin de régler elle-même le problème.

Actualités

La force de se relever

CHRONIQUE / Félix Hébert tourne l’écran de sa tablette électronique dans ma direction et m’invite à regarder la courte vidéo.

«C’est mon ami qui m’a filmé!»