Entre les lignes

Histoire d’une battante

Petite, Hélène aurait pu, comme ses camarades de classe, rentrer de l’école et aller manger un bon sandwich à la confiture devant Bobino ou Marie Quat’Poches. Mais non. La jeune fille allongeait son parcours de marche jusqu’au sous-sol de l’église de la paroisse voisine pour aller s’asseoir au bout d’un long métier sur lequel sa maman tissait une jolie couverture.

Sa mère lui a montré très jeune à coudre et à tisser. Des activités qui, fait-elle remarquer, demandent du temps, de la générosité et de l’amour.

Entre les lignes

Le pourquoi du pourquoi

Entre l’âge de 2 et 10 ans, un enfant pose en moyenne 288 questions par jour. Et, souvent, ce sont vers les mamans que les petits ont le réflexe de se tourner pour adresser leurs nombreuses interrogations.

Dans un magasin, les mères doivent répondre à une dizaine de questions. À la lecture du soir, c’est neuf questions une après l’autre. Pendant le repas, ce chiffre monte à 11 !

Entre les lignes

Pas le temps de niaiser!

CHRONIQUE / Nos cernes et la longueur du poil sur nos jambes nous le rappellent quotidiennement, mais voilà qu’une étude vient de confirmer qu’en prenant compte des obligations familiales, les mères qui ont un emploi à l’extérieur à temps plein ne cessent pratiquement jamais de travailler. Sauf quand elles dorment.

Pour faire une histoire courte, c’est comme si on avait deux emplois à temps complet et que nos semaines de travail comptaient entre 98 et 100 heures.

Entre les lignes

Le passé... et le futur proche

Les personnes âgées possèdent souvent une belle spontanéité. Ils sont purs. J’adore ça !

Après avoir lu ma chronique portant sur mon angoisse de savoir le slow en perte de vitesse au sein des générations qui me suivent, une dame m’a appelée la semaine dernière. Une dame de Québec, mais pistoloise d’origine. (J’insère des gentilés dans mes chroniques juste pour faire plaisir à mon père !)

Entre les lignes

Le slow en perte de vitesse

Dimanche soir, on finissait de souper.

Hard to say I’m Sorry de Chicago jouait en sourdine et ces questions sont soudainement montées en moi : le slow existe-t-il encore ? Qu’advient-il du slow ?

Entre les lignes

D’un iceberg à l’autre

Un auteur a déjà écrit que « Les gens sont des icebergs [...]. Sous la surface gît une énorme masse de non-dits, de douleurs et de secrets. Personne n’est vraiment ce qu’il paraît. »

Derrière ce qui est apparent se cachent aussi de drôles d’histoires. Des passions ou des talents insoupçonnés.

Opinions

Direct dans le mur

CHRONIQUE / « Quand vous donnez une tablette ou un smartphone à votre enfant, en réalité, c’est comme si vous lui donniez une bouteille de vin ou un gramme de cocaïne. »

Dans l’art de distribuer des claques en pleine face aux parents, on peut dire que Mandy Saligari, une spécialiste des dépendances (addictologue, comme le disent si bien les Français), remporte la palme.