Gilbert Lavoie
Le Soleil
Gilbert Lavoie
Bien qu'il demeure théoriquement possible que le ou les personnes qui ont mis feu à la voiture de Mohamed Labidi aient choisi ce véhicule au hasard, l'hypothèse est bien peu plausible.
Bien qu'il demeure théoriquement possible que le ou les personnes qui ont mis feu à la voiture de Mohamed Labidi aient choisi ce véhicule au hasard, l'hypothèse est bien peu plausible.

Révoltant, mais triste surtout

CHRONIQUE / Bien sûr, c'est révoltant d'apprendre que l'incendie de l'automobile du président du Centre culturel islamique, Mohamed Labidi, au début du mois, a pu être le fait d'un geste haineux à l'endroit de la communauté musulmane. Mais c'est surtout d'une grande tristesse de constater, une fois de plus, que la méfiance de certains groupes ou individus à l'endroit des musulmans, puisse mener à un tel geste.