Gilbert Lavoie
Le Soleil
Gilbert Lavoie
La présence de Donald Trump à cette première journée du G7 ne visait qu'à montrer les muscles pour faire plaisir à son public. À compter de samedi matin, les six pourront discuter librement de leurs objectifs et des défis auxquels ils sont confrontés.
La présence de Donald Trump à cette première journée du G7 ne visait qu'à montrer les muscles pour faire plaisir à son public. À compter de samedi matin, les six pourront discuter librement de leurs objectifs et des défis auxquels ils sont confrontés.

Aucun progrès sur le commerce au G7

CHRONIQUE / Cette première journée du G7 dans Charlevoix ressemblait à une rencontre familiale où on a invité la parenté par politesse, mais où tout le monde a hâte de voir «l’oncle chicanier» s’en aller pour que la fête puisse enfin commencer.