Le Soleil
Ces règles peuvent désavantager psychologiquement les gens qui vivent seuls et qui n’ont pas de bulle familiale à proximité.
Ces règles peuvent désavantager psychologiquement les gens qui vivent seuls et qui n’ont pas de bulle familiale à proximité.

Santé mentale: confinement, prise deux

Georgia Vrakas, Ph. D., psychologue et ps.éd.
Professeure agrégée, Département de psychoéducation UQTR, campus de Québec
CHRONIQUE / Le gouvernement a annoncé mercredi de nouvelles mesures de confinement pour aider à diminuer la propagation du coronavirus dans la population. Ces mesures sont nécessaires pour freiner la COVID-19, vu l’augmentation importante des cas au cours des dernières semaines. Cependant, ce nouveau confinement risque d’avoir des effets délétères sur la santé mentale des gens qui sont déjà fragilisés par la pandémie ou qui risquent de le devenir.