François Bourque
Le Soleil
François Bourque
La ville de Lévis procède cet été à un empierrement et à des travaux de pavage sur le chemin de la Grève-Gilmour, à l’est de la Pointe de Lévis et du chantier naval Davie. Ces travaux vont de facto consacrer et amplifier le caractère «urbain» du secteur.  
La ville de Lévis procède cet été à un empierrement et à des travaux de pavage sur le chemin de la Grève-Gilmour, à l’est de la Pointe de Lévis et du chantier naval Davie. Ces travaux vont de facto consacrer et amplifier le caractère «urbain» du secteur.  

Quand la ville marche sur la grève

CHRONIQUE / La ville de Lévis procède cet été à un empierrement et à des travaux de pavage sur le chemin de la Grève-Gilmour, à l’est de la Pointe de Lévis et du chantier naval Davie. Ces travaux, jugés nécessaires par la ville et autorisés par le ministère de l’Environnement, ne font pas l’unanimité.