L'ultime guide des élections à Québec

CHRONIQUE / On a eu l’impression par moment qu’il n’y en avait dans cette campagne électorale que pour la circulation, comme si l’avenir d’une ville pouvait se résumer à sa mobilité.

Quoi d’autre alors? 

J’ai retenu 25 thèmes ou projets qui me semblaient incontournables ou pour lesquels un ou l’autre des grands partis a une vision qui se démarque par son audace, le courage qu’elle exige des politiciens ou le débat qu’elle suscite.

La plupart de ces thèmes se retrouvent dans les programmes des partis, mais d’autres pas. Les partis ont collaboré à l’exercice. J’ai parfois résumé ou complété leurs réponses à l’aide d’information publique.

Le résultat n’est pas exhaustif, mais permet, je crois, de mesurer des différences significatives entre les trois grands partis à la veille du vote du 5 novembre. Voyez-y une sorte de guide de l’électeur. 

Les programmes complets peuvent être consultés sur les sites Internet de chacun.

TRANSPORT ET MOBILITÉ DURABLE

01 Troisième lien routier

Équipe Labeaume: Favorable dans la mesure où ne nuira pas à la qualité de vie des citoyens de Beauport, Charlesbourg et Haute Saint-Charles par un accroissement de la circulation.

Démocratie Québec: N’est pas contre, mais y voit un projet à long terme. Attend les conclusions du Bureau de projet provincial.

Québec 21: Favorable à un troisième lien à l’est.

02 Transport en commun structurant

EL: Favorable, mais ne précise pas ce que sera ce transport structurant, sinon qu’il desservira le nord et l’est de la ville et qu’il ne s’agira pas d’un tramway en haute ville.

DQ: Favorable. Propose un plan de mobilité avec un tramway entre le boulevard Laurier et Saint-Roch, un pôle d’échange dans Lebourgneuf, des parcours rapides en provenance des quartiers nord et davantage de stationnements incitatifs. 

Q21: Contre le SRB ou tout autre projet structurant. Estime que l’autobus est parfait pour Québec. 

03 Prolongement de l’autoroute Félix-Leclerc vers l’ouest

EL: Le maire Labeaume n’est pas contre, mais estime qu’il reste beaucoup d’études pour déterminer l’impact sur un quartier résidentiel.

DQ: Souhaite un moratoire sur les projets d’autoroutes.

Q21: Très favorable, mais l’appui de la ville de L’Ancienne-Lorette (actuellement contre) serait nécessaire.

04 Remplacement de voies pour l’auto par des voies de transport en commun

EL: Favorable à l’ajout de voies réservées pour le co-voiturage et le transport en commun, mais opposé à enlever des voies d’auto pour les dédier au transport en commun. 

DQ: Prêt si nécessaire à éliminer des voies d’autos pour faire passer un tramway, un transport structurant, des taxis ou le covoiturage.

Q21: Contre, mais ne serait pas opposé à l’ajout de voies réservées lors d’une réfection complète d’un axe routier s’il y a de la place. 

05 Limites de vitesse dans les quartiers

EL: Propose grande consultation sur la façon de réduire la vitesse. Ne croit pas à l’efficacité d’une limite à 30 km/h. 

DQ: Voudrait 30 km/h dans la majorité des rues résidentielles

Q21: Propose des «dos d’âne» et une limite de 40 km/h dans les rues résidentielles, 50 km/h sur les artères plus importantes et 70 km/h sur le boulevard Robert-Bourassa (actuellement 50 km/h). 

AMÉNAGEMENT ET QUALITÉ DE VIE

06 Le Phare à 63 étages, selon la plus récente version connue

Le projet Le Phare

EL: Favorable au projet, bien qu’il reste des études à faire sur la circulation et la fluidité.

DQ: Contre. Le parti s’engage à respecter le Programme particulier d’urbanisme (PPU) et à limiter le Phare à 29 étages.

Q21: Croit que «le zonage à 29 étages semble suffisant», mais dit manquer d’information pour bien juger.

07 Le nouveau power center pour accueillir IKEA 

EL: Favorable. Estime que le secteur, près des autoroutes Duplessis et Charest, n’était pas propice à du résidentiel et est parfait pour un power center.

DQ: Contre. Estime que le «centropolis» est un modèle passéiste et un «cancer urbain» qui va générer une nouvelle congestion routière.

Q21: N’est pas contre les power center, mais trouve celui du IKEA «très proche des zones résidentielles». Croit que les grands stationnements devraient être étagés «pour de l’urbanisme plus intelligent».

08 Le vieux Colisée

EL: Envisage la démolition, car estime que le bâtiment actuel a trop de contraintes pour être recyclé. Cherche encore LE bon projet. 

DQ: Souhaite conserver et recycler l’ancien Colisée; lancera un appel de projets.

Q21: Favorable à la démolition, mais veut prendre connaissance de tout le dossier avant de décider. 

09 Les terres agricoles des Sœurs de la Charité (Beauport) 

EL: Favorable au projet résidentiel du Groupe Dallaire.

DQ: Contre le dézonage des terres agricoles.

Q21: Pas de position sur le dézonage des terres des Sœurs de la Charité, mais préoccupé par l’impact que risque d’avoir un gros projet résidentiel sur les infrastructures routières et urbaines de Beauport. 

10 Rues conviviales, parcs et places publiques éphémères

Une place éphémère à Beauport

EL: Favorable. En a réalisé beaucoup déjà et veut continuer à en faire parce que cela améliore la qualité de vie. Il s’agit souvent d’anciens stationnements à «requalifier».

DQ: Favorable. Veut mettre à contribution des conseils de quartier «plus autonomes» pour la réalisation de rues conviviales, parcs et places publiques éphémères. 

Q21: Croit que le maintien du stationnement est une «priorité» «dans les axes commerciaux». Préfère «maximiser» les parcs déjà en place (service de loisirs) plutôt que «d’ouvrir des parcs en série». «La popularité des places éphémères doit être mesurée et adaptée aux feed backs». 

ÉCONOMIE ET FINANCES

11 Taxes résidentielles et commerciales

EL: Gel des taxes résidentielles en 2018 et ensuite, selon l’inflation. Variation des taxes commerciales selon l’inflation.

DQ: Gel des taxes résidentielles et commerciales pour 2018 et 2019. Congé de deux ans sur plus value après rénovation. 

Q21: Gel de quatre ans. Si possible, une baisse avant la fin du premier mandat, après avoir «fait le ménage dans les dépenses superflues». Sinon après.

12 Entreprises en démarrage locales ou multinationales comme Amazon

EL: «Résolument» favorable à continuer à aider les start-ups locales plutôt que de verser des «centaines de millions» à des grands comme Amazon. 

DQ: Veut «rééquilibrer» l’aide économique pour privilégier les startups et l’entrepreneuriat participatif. Préfère «beaucoup de projets» qui profitent à plusieurs, plutôt qu’un petit nombre de projets qui profitent à quelques gros joueurs.

Q21: Aurait aimé attirer Amazon si cela avait été possible. Croit que «la ville ne doit pas servir de banque d’investissement et subventionner les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes».

13 Participation de la ville à des missions à l’étranger

EL: «Résolument» favorable aux missions qui rapportent en contrats, retombées et favorisent le recrutement de main-d’œuvre. 

DQ: Favorable si les missions sont pertinentes. Doit y avoir un suivi rigoureux et une reddition de comptes.

Q21: Seulement «dans une mesure très limitée, si la présence du maire ou de ses représentants est absolument nécessaire physiquement». Croit qu’il est possible de recruter par Skype des travailleurs immigrants. 

14 Airbnb dans le Vieux-Québec

EL: Se dit préoccupé. Veut encadrer la pratique Airbnb pour «éviter que le quartier devienne une méga résidence de tourisme». A décrété un moratoire en attendant le rapport d’un comité de travail.

DQ: Veut créer une nouvelle catégorie de taxation commerciale pour les entreprises et plateformes numériques d’hébergement afin de ramener l’équité avec les autres propriétaires. 

Q21: Favorable à Airbnb «dans la mesure où c’est raisonnable». Croit que construire un immeuble destiné à Airbnb dans des zones résidentielles est une façon de contourner les règles.

15 Investir 100 millions $ pour une usine de bio-méthanisation (valorisation des déchets) 

EL: Favorable. Estime que la bio-méthanisation est plus avantageuse (coûts et environnement) que le compostage. Échéance prévue en 2022.

DQ: Imposerait un moratoire sur le projet. Vise plutôt la réduction des déchets à la source par les citoyens avec «objectif zéro déchet» d’ici 2030. 

Q21: Imposerait un moratoire. «Doubler les infrastructures de gestion de déchet encore à Limoilou est aventureux».

CULTURE, PATRIMOINE ET SOCIÉTÉ

16 Investir 40 millions $ pour la bibliothèque Gabrielle-Roy

EL: Favorable. Estime que cette bibliothèque deviendra un pôle culturel avec sa future salle de spectacle. Plaide que les autres bibliothèques ont un grand succès de fréquentation. 

DQ: Favorable. S’engage à un suivi rigoureux pour que le budget soit respecté.

Q21: Contre. Trouve la dépense trop élevée. Préférerait une «rénovation modeste» qui n’oblige pas une fermeture pendant deux ans. 

17 Investir 7 millions $ pour le théâtre Le Diamant

EL: Favorable. Estime que la part de la Ville a servi de levier pour attirer des investisseurs privés. Sera un lieu de création et de diffusion international. Aidera à revitaliser la place d’Youville.

DQ: Favorable. Le projet est déjà en cours. Souhaite que le projet fasse rayonner davantage encore la capitale nationale. 

Q21: Contre la dépense municipale. Croit que ce n’est «pas le rôle de la Ville de financer des infrastructures artistiques du genre». Croit que la Ville aurait dû négocier avec Le Diamant un «deal de taxes au prorata des ventes, sauce Vidéotron par exemple». 

18 Investir dans de grands événements 

La Coupe du monde de ski fond disputée en mars dernier

EL: Favorable. Évalue au cas par cas. Estime que le Grand Prix cycliste, la Coupe du monde de ski et le Festival d’été donnent à la ville une visibilité qu’elle ne pourrait se payer autrement.

DQ: Veut revoir le budget des grands événements et implanter un processus de sélection plus rigoureux, tel que recommandé par le vérificateur général. Ne précise pas quels grands événements pourraient être mis de côté. 

Q21: Évaluerait «à la pièce». Contre l’aide à Bordeaux fête le vin, qui a pour effet de baisser le prix de vente de l’alcool, ce qui n’est pas «légitime». Préfère soutenir les artistes locaux émergents que les événements avec de grands artistes établis.

19 Aide à la conversion d’églises (ex : Saint-Cœur-de-Marie sur la Grande Allée)

EL: Favorable. Prévoit 15 millions $ sur 10 ans pour aider à préserver huit bâtiments religieux. Un comité dirigé par John Porter aidera à faire la sélection.

DQ: Favorable. Ajouterait la Chapelle historique des Sœurs du Bon Pasteur à la liste des huit églises déjà identifiées. 

Q21: Contre. À moins que ce soit pour un projet d’habitation à loyer modique. Si c’est pour un projet à but lucratif, «la Ville n’a rien à y voir financièrement».

20 Projet culturel prioritaire

EL: Continuer à investir 2,5 millions $ par an dans plus d’une douzaine de programmes d’aide, dont Première Ovation, le Carrefour de théâtre, le Festival d’opéra, le Festival de cinéma, etc. 

DQ: Maintiendrait les grands projets culturels actuels. Souhaite aussi faire «émerger» des projets culturels de quartier.

Q21: Veut «investir dans les gens plutôt que dans le béton». Privilégie le loisir et la culture de proximité avant les «grands bâtiments coûteux». 

21 Le rythme de l’immigration

EL: Favorable à un accroissement, avec une «emphase» sur les francophones pour combler la pénurie de main-d’œuvre, en s’assurant d’avoir les soutiens pour intégration durable.

DQ: Favorable à attirer et retenir davantage d’immigrants pour assurer la vitalité économique à long terme. Il faudrait un meilleur accueil. Promet un Forum sur le «vivre-ensemble» dans les 100 premiers jours d’un mandat. 

Q21: La Ville n’a pas à décider du volume d’immigration, mais «simplement suivre le rythme pour qu’immigration rime avec intégration». 

DÉMOCRATIE ET SERVICES

22 Maintien ou abandon du référendum local

EL: Abandon du référendum après la mise en place d’un nouveau processus de consultation. Attend à cet égard les suggestions de l’Institut du Nouveau Monde. 

DQ: Maintien du référendum, considéré comme une «police d’assurance» pour assurer un aménagement du territoire respectueux des citoyens et de l’environnement. 

Q21: N’a pas de position sur le référendum de proximité. Souhaite que les conseils de quartier et le conseil municipal jouent un rôle accru. Croit «primordial de consulter avec les grands projets d’envergure pour éviter la saga du SRB». 

23 Centraliser ou décentraliser vers les arrondissements

EL: Ni l’un ni l’autre. Chaque arrondissement gère désormais un domaine de responsabilité pour l’ensemble du territoire de la ville (transversalité).

DQ: Décentraliser. Confierait aux 27 conseils de quartier un budget «participatif» de 1 million $ dont chacun pourrait disposer pour des projets locaux.

Q21: Décentraliser est «la clé des services de proximité de qualité». Les mesures restent à déterminer.

24 Anneau de glace couvert de 70 millions $

EL: «Résolument» favorable. Prévoit le construire d’ici 2020 derrière l’aréna de Sainte-Foy, adossé à l’autoroute Henri-IV. 

DQ: Contre. Mettrait fin au projet s’il est élu. Préfère des équipements sportifs de «proximité» et veut «mettre de l’ordre» dans la gestion des heures de glace des 13 arénas municipaux.

Q21: Favorable, mais le construirait ailleurs qu’au centre de Sainte-Foy. N’a pas déterminé où encore. 

25 Réduire le nombre et les salaires des cadres

EL: Veut ramener le ratio de un cadre par 12 ou 13 employés à un  cadre pour 15 employés. Ne prévoit pas réduire les salaires des cadres.

DQ: Entend «respecter» les contrats actuels des cadres. 

Q21: Veut réduire le salaire des hauts dirigeants. Calcule que le ratio d’encadrement est actuellement de un cadre pour 15 employés et voudrait le ramener à un pour 20.