François Bourque
Le Soleil
François Bourque
La manifestation organisée vendredi matin qui devait se mettre en marche de Beauport n’aura finalement eu qu’un impact négligeable. Un peu comme les personnages de la pièce «En attendant Godot», de Samuel Beckett, ces deux manifestants semblent être obligés de tuer le temps en attendant qu’il se passe quelque chose.
La manifestation organisée vendredi matin qui devait se mettre en marche de Beauport n’aura finalement eu qu’un impact négligeable. Un peu comme les personnages de la pièce «En attendant Godot», de Samuel Beckett, ces deux manifestants semblent être obligés de tuer le temps en attendant qu’il se passe quelque chose.

En attendant Godot

CHRONIQUE / Je croyais tenir ma première manifestante. Un beau spécimen, sorti tout droit des années 60.