Le Soleil
Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton
Georgia Vrakas, psychologue et psychoéducatrice en rémission d’une dépression majeure récurrente depuis 20 ans, se sent directement et doublement interpellée par le débat mal engagé la semaine dernière sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir aux personnes atteintes de maladie mentale.
Georgia Vrakas, psychologue et psychoéducatrice en rémission d’une dépression majeure récurrente depuis 20 ans, se sent directement et doublement interpellée par le débat mal engagé la semaine dernière sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir aux personnes atteintes de maladie mentale.

De l’aide pour mieux vivre

CHRONIQUE / Le suicide n’est pas une option pour les personnes souffrant de maladie mentale. Pas plus que l’aide médicale à mourir, selon Georgia Vrakas, psychologue et psychoéducatrice en rémission d’une dépression majeure récurrente depuis 20 ans.