Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton
La Loi québécoise sur les soins de fin de vie prévoit qu’un médecin peut refuser de donner l’aide médicale à mourir s’il a des motifs liés à sa conscience. L’objection de conscience vient toutefois avec des obligations.
La Loi québécoise sur les soins de fin de vie prévoit qu’un médecin peut refuser de donner l’aide médicale à mourir s’il a des motifs liés à sa conscience. L’objection de conscience vient toutefois avec des obligations.

Prêcher sans signe religieux

CHRONIQUE / Pas besoin de porter un voile ou un signe religieux ostentatoire pour tenter d’imposer ses croyances ou sa religion à quelqu’un. La loi 21 n’y changera rien.