Autrement dit

La citation

«Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé»

— L’ancien président français François Hollande, lorsqu’il annonçait sa remontée imminente dans les sondages, l’an dernier. La prédiction foireuse fait partie des «hollanderies», une collection de phrases qui lui ont valu le Grand Prix de l’humour politique 2017, décerné par le Press Club de France. Signalons aussi une citation à double sens, livrée lors de la démission d’une alliée : «Je salue [la ministre] Christiane Taubira. Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien».

Source : lepoint.fr

***

Question éclair

Parmi les livres suivants, UN SEUL fait partie des 10 073 livres interdits aux détenus, dans les prisons du Texas. Lequel?

a) Mon Combat, d’Adolf Hitler 

b) La collection des sonnets, de William Shakespeare

c) Homer Simpson : le petit livre de la paresse

d) La sorcellerie satanique, volume 1

e) The Holy Book of Adolf Hitler

Réponse : b) 

Source : The Dallas Morning News

***

La punition : 4 jours de prison

En Inde, c’est la peine infligée à huit ânes qui avaient dévoré des plantes précieuses. Au final, il semble que les animaux n’aient purgé que les deux tiers de la peine. À leur sortie de prison, le directeur de la prison d’Orai, située dans la province de l’Uttar Pradesh, se voulait rassurant. «Tout a été aménagé pour les accommoder, a-t-il expliqué. Nous les avons même nourris deux fois par jour».

Source : The New York Times

***

La comparaison

Nombre de minutes qu’une maman nord-américaine ou européenne consacrait à sa progéniture, en moyenne, chaque jour :

En 1965 : 54 minutes

En 2016 : 104

Source : The Economist

***

Robert Mugabe en septembre 2016

Question éclair (2)

Parmi les avantages qui suivent, un seul ne fait pas partie des «cadeaux de départ» consentis à Robert Mugabe, le dictateur déchu du Zimbabwe?

a) L’approvisionnement à vie en jujubes aux framboises ayant la forme d’un pied

b) Le versement d’une somme de 5 millions $

c) La prise en charge des frais médicaux

d) La location gratuite d’une villa de 25 chambres

e) Le paiement des déplacements à l’étranger

Réponse : a)

Source : Le Monde

***

La portée : 13 000 kilomètres

Distance que pourrait théoriquement parcourir le missile testé par la Corée du Nord, le 27 novembre. À titre de comparaison, signalons que la distance qui sépare Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, et New York, sur la côte Est des États-Unis, tourne autour de 11 000 kilomètres.

Source : The Washington Post 

***

Le dernier tsar de Russie, Nicolas II, et sa famille

Le pourcentage : 26 %

Proportion des Russes qui seraient plutôt «favorables» à un retour de la monarchie, 100 ans après la chute du tsar Nicolas II.

Source : Challenges

***

Le pourcentage (2) : 55 %

Proportion de la population mondiale qui ne dispose d’aucune forme de protection sociale. Cela signifie qu’environ 4 milliards de personnes n’ont pas accès à l’assurance-maladie, à l’aide sociale et à un régime de retraite.

Source : Organisation mondiale du travail (OMT)

***

Le chiffre : 9

Nombre d’échantillons d’ADN appartenant supposément à des yétis, analysés par une équipe de l’Université de Buffalo. Le résultat sème la consternation parmi le fan-club du l’abominable homme des neiges. Huit échantillons appartenaient à des ours. Le neuvième provenait d’un chien. L’ensemble avait été recueilli par l’équipe de tournage d’un documentaire, qui a sillonné le massif de l’Himalaya, sur les traces de la légende. 

Source : The Guardian

***

La comparaison (2)

Nombre de coups d’état, à travers le monde : 

De 1960 à 1989 : 153

Depuis 1990 : 37

Source : The Economist 

***

La citation (2)

«Au fond, c’est la meilleure chose qui pouvait arriver.»

— Stefan Kutzenberger, conservateur du musée Leopold de Vienne, devant le scandale causé par les affiches de sa rétrospective consacrée au peintre Egon Schiele (1890-1918). Presque 100 ans après la mort du peintre, ses corps nus sont encore jugés trop «obscènes» pour être affichés, notamment dans le métro de Londres. Pour contourner la censure, le musée et l’office du tourisme de Vienne ont recouvert les parties controversées de grands rubans blancs, accompagnés d’un avertissement : «Après 100 ans, ils sont toujours aussi scandaleux.» C’est ce qui s’appelle une publicité inespérée.

Source : Le Temps