Élodie et Joanie ont adressé leurs excuses sur la page Facebook de l'émission.

Propos racistes à «Occupation double»: deux candidates s'excusent

BLOGUE / Un vent de scandale souffle sur «Occupation double Bali». Pas pour des querelles, mais bien parce qu'Élodie et Joanie ont tenu des propos racistes en ondes. Et que le diffuseur a laissé passer ça en ondes. Aujourd'hui, les deux candidates ont dû s'en excuser.

Les propos ne sont pas anodins. «Pourquoi on s'impose ça, nous autres? On n'est pas des n... oh, j'allais dire de quoi de raciste. On n'est pas des nè***», a lancé Joanie, tout en préparant la cuisine.

Ce n'est pas tout: dans un autre extrait, on entend les participantes en rajouter. Joanie commence: «Je me sens comme... tsé dans le temps, quand ils engageaient comme des esclaves, pour comme...» Réponse d'Élodie: «Mais c'est vrai! Comme des... le mot nè*** serait pas, serait plate à dire...», se disent-elles, alors qu'on les voit allongées sur des chaises de patio.

Diffusés dans le cadre d'OD la nuit à MusiquePlus, les propos ont créé tout un tollé sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes réclamant l'expulsion pure et simple des deux candidates.

C'est à se demander comment on a pu conserver ces propos au montage. La direction de V a voulu calmer les esprits sur Twitter lundi, en répondant ceci: «Ce genre de propos n'auraient pas dû être diffusés. Soyez assurés que tout est mis en place pour éviter ce genre de situation. Merci.»

Sur la page Facebook de l'émission, les deux candidates ont adressé leurs excuses. «On prend parole aujourd'hui parce qu'on a été informées par la production qu'il y avait des propos qu'on avait tenus qui avaient pu être blessants, pis c'était tellement loin de nos intentions», a commencé Joanie.

«Je suis extrêmement désolée si j'ai pu offenser les gens», a ajouté Élodie.

La productrice de l'émission, Julie Snyder, a aussi réagi. «J'ai tenu à échanger avec Joanie et Élodie et à les conscientiser quant à la portée et la teneur de leurs propos.  Bien qu’elles n’étaient pas mal intentionnées, elles saisissent désormais que certaines expressions sont racistes, donc à bannir de leur vocabulaire.  Ces mots n'ont pas leur place dans le cadre d'une émission de télé, pas plus que dans la sphère privée d'ailleurs», a-t-elle fait savoir, par voie de communiqué.

Jusqu'à maintenant, cette nouvelle mouture d'OD fait parler en mal plus qu'en bien. Voilà un nouvel épisode dont se serait certainement passé la productrice...

L’espace blogue du site est toujours en construction. Pour le moment, si vous voulez commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.