L'animateur Stéphane Langdeau a quitté RDS.

«L'antichambre» est là pour rester à RDS

BLOGUE / Contrairement aux rumeurs qui ont circulé ces derniers jours, l'émission «L'antichambre» sera de retour cet automne à RDS, ai-je appris. Selon la chaîne sportive de Bell Média, il n'a jamais été question de mettre fin au rendez-vous quotidien des amateurs de hockey. On ne comprend d'ailleurs pas pourquoi une telle information ait pu circuler.

Bien entendu, Stéphane Langdeau n'animera plus L'antichambre, puisqu'il a donné sa démission il y a quelques jours. Jusqu'à la fin de la saison, plusieurs animateurs prendront la relève, dont Chantal Machabée et Pierre Houde, déjà en poste en alternance le samedi, de même que François Gagnon et Luc Bellemare. Aucun animateur n'a encore été choisi pour piloter l'émission cet automne.

Par ailleurs, le journaliste Stéphane Leroux demeure à l'emploi de RDS et poursuivra ses interventions au 98,5. Le Journal de Montréal rapportait mardi que le journaliste affecté à la couverture de la Ligue de hockey junior majeur du Québec poursuit l'ex-animateur de radio Gary Daigneault, pour des publications diffamatoires sur Facebook. Celui-ci alléguait que Leroux était «un prédateur» et que «deux de ses victimes étaient mineures au moment des faits», ce que la poursuite qualifie d’«accusations fausses, dégradantes, et totalement diffamatoires».

Stéphane Langdeau a été mêlé à cette histoire, bien malgré lui, Gary Daigneault ayant utilisé les initiales S.L. pour désigner Stéphane Leroux, ce qui pouvait faire croire qu'il s'agissait de Stéphane Langdeau. Quand celui-ci l'a contacté pour lui faire savoir qu'il était mécontent de la situation, Gary Daigneault a porté plainte à la Sûreté du Québec, disant s'être «senti ultra menacé», rapporte Le Journal.

RDS n'a pas voulu confirmer que la démission de Stéphane Langdeau est reliée à l'incident, et n'émettra aucun commentaire.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.