Julia Roberts a 49 ans mais comme elle en paraît 29, sa présence parmi les «plus belles personnes du monde» du magazine People n'indique pas nécessairement que nos canons de beauté ont changé pour inclure les gens plus vieux...

Gossipologie 101

Si quelqu'un m'avait dit que couvrir l'actualité scientifique m'amènerait un jour à écrire un papier qui mentionne Julia Roberts et qui est illustré par un frontispice du magazine People montrant Dwayne «The Rock» Johnson, je lui aurais éclaté au nez d'un grand rire irrespectueux en lui demandant sur un ton ultra-confiant combien il est prêt à gager. Et j'aurais perdu pas mal d'argent, je crois...

Car c'est en plein ce que j'ai fait dans mon papier paru ce matin. Non, je n'y relate pas les derniers potins de stars, mais plutôt la teneur d'une étude parue dans le dernier numéro du Journal of the American Medical Association – Dermatology. Et non, le JAMA-D n'est pas devenu une revue de «gossip» non plus. Mais le fait est qu'une (petite) partie de la dermatologie touche aux canons de beauté — comment garder une peau «jeune», par exemple —, ce qui a amené une équipe de dermatologues de Boston à se demander si nos critères pour juger de ce qui est beau avaient changé au cours de 30 dernières années.

Pour le savoir, ils ont examiné la liste des «Most Beautiful People» que le magazine américain People publie chaque année. Et en comparant les caractéristiques des listes de 1990 et de 2017, les auteurs ont constaté que celle de cette année contenait des teints de peau beaucoup plus diversifiés et que sa moyenne d'âge était nettement plus élevée.

Pour la diversité «raciale», ils pourraient bien tenir un point réel. Mais en ce qui concerne l'âge, leur méthode laisse une question en plan : est-ce que les gens jugés les plus beaux sont plus vieux maintenant parce que nos critères de beauté ont vraiment changé, ou est-ce que ce sont simplement les techniques de chirurgie et de soins esthétiques qui se sont améliorées ?

Je vous laisse lire mon article...

P.S. La section blogues de notre site web est encore en construction. Pour discuter de ce billet, je vous invite à vous rendre la ma page Facebook professionnelle.