Emmanuelle Latraverse était à l'emploi de Radio-Canada depuis 2005.

Emmanuelle Latraverse quitte Radio-Canada «pour des raisons personnelles»

BLOGUE / La journaliste Emmanuelle Latraverse n'est plus à l'emploi de Radio-Canada. Dans une note interne, le directeur de l'information, Michel Cormier, annonce qu'elle quitte le diffuseur public «pour des raisons personnelles».

Il y a un an, Le Soleil rapportait qu'elle avait été la cible d'une rumeur embarrassante, voulant qu'elle ait été suspendue de son poste de chef de bureau à Ottawa pour avoir eu un comportement erratique. Radio-Canada avait alors nié fermement cette rumeur, la qualifiant de «vulgaires ragots». Selon de nombreaux témoignages, Mme Latraverse entretenait pourtant des rapports difficiles avec ses collègues. Le magazine à scandale Frank avait aussi rapporté qu'elle aurait lancé un livre au visage d'une jeune collègue dans un moment d'emportement.

L'automne dernier, elle était officiellement retirée de son poste de chef de bureau et d'animatrice du magazine Les coulisses du pouvoir pour devenir premier reporter au Téléjournal avec Céline Galipeau, ce qui avait été vu comme une rétrogradation. Cette dernière affectation aura duré moins d'un an.

Après une carrière à TVA, Emmanuelle Latraverse est entrée à Radio-Canada en 2005 comme courriériste parlementaire à Ottawa. Elle a réagi sur Twitter, disant vouloir «découvrir de nouveaux horizons». «Le journalisme est un des plus beaux métiers du monde mais il ne doit pas devenir une cage dorée, ce serait trahir l’idéal qui l’anime», écrit-elle.

Radio-Canada n'a pas voulu commenter cette décision.