Luc Lavoie affirme avoir appris dimanche soir que ses services n’étaient plus requis à LCN, à moins qu’il renonce à sa collaboration avec Cogeco. Déjà le lendemain, il n’était plus en ondes.

Divorce entre TVA et Luc Lavoie

Vous ne verrez plus Luc Lavoie à «La joute», ni à aucune autre émission de LCN et de TVA. J'ai appris qu'une semaine avant la fin de la saison, la direction de TVA Nouvelles n'a pu s'entendre avec le commentateur politique pour la prochaine saison. Des sources rapportent que TVA n'aurait pas apprécié de voir son «jouteur» accepter de collaborer avec Bernard Drainville à la radio cet automne. Luc Lavoie participait aussi à l'émission «Mario Dumont» à LCN, de même qu'aux soirées électorales de TVA.

Le 98,5 doit en effet annoncer que Luc Lavoie participera chaque jour à l'émission Drainville PM dès le mois d'août, de 14h à 15h, ainsi qu'à d'autres émissions du réseau de Cogeco. L'entreprise n'y aurait vu aucune interférence avec son travail à LCN, sachant de plus que Drainville est l'un des débatteurs de La joute avec Caroline St-Hilaire et Luc Lavoie. Mais selon ce dernier, TVA n'aurait pas vu la chose du même œil. D'autres sources affirment au contraire que TVA aurait offert de nouveaux projets à Luc Lavoie, en plus de La joute, mais que ce dernier aurait répondu qu'il s'était déjà engagé ailleurs.

Joint au téléphone, M. Lavoie affirme avoir appris dimanche soir que ses services n'étaient plus requis à LCN, à moins qu'il renonce à sa collaboration avec Cogeco. Déjà le lendemain, il n'était plus en ondes. «Mon contrat ne contenait aucune clause qui les autorisaient à me forcer à renier mon entente. Un contrat, c'est un contrat», dit-il, après avoir obtenu un avis juridique sur la question. Il considère que sa participation au 98,5 n'entrait aucunement en concurrence avec La joute, qui est diffusée à 16h. Luc Lavoie, qui collaborait déjà avec la station de Cogeco à Gatineau et BLVD à Québec, cite les exemples de Jean Lapierre, de Mario Dumont et de Richard Martineau, qui participaient à des émissions de LCN tout en faisant de la radio. Ancien bras droit de Pierre Karl Péladeau, M. Lavoie dit avoir toujours entretenu de bons rapports avec la direction des différents médias de Québecor. «Je sentais qu'on me considérait. Dire que je suis surpris de cette décision est un euphémisme», dit-il.

Un vide à La joute

C'est la seconde fois que TVA se départ de ses services. Il avait été suspendu quelques jours en octobre dernier, le temps d'une enquête de la Sûreté du Québec, après avoir raconté une mauvaise blague sur la chasse aux séparatistes durant La joute. En ondes, l'animateur Paul Larocque l'avait rappelé à l'ordre. Par la suite, M. Lavoie avait lui-même reconnu que ses propos étaient «inacceptables et stupides».

Son départ laissera certainement un vide à La joute, après deux saisons. Débatteur redoutable, Luc Lavoie est loin de faire l'unanimité mais est le principal atout de l'émission, qui a permis à LCN de battre à plate couture la deuxième édition des Ex sur ICI RDI, forçant la chaîne d'information de Radio-Canada à revoir sa stratégie pour l'automne. Il sera intéressant de voir si Bernard Drainville poursuivra son travail à La joute, malgré la décision de TVA de remercier son collègue, qui le rejoint à la radio.

Luc Lavoie raconte qu'il n'était pas du tout convaincu quand le vice-président de TVA Nouvelles, Serge Fortin, lui a proposé de faire équipe avec Bernard Drainville à La joute; la charte des valeurs de l'ancien ministre péquiste l'irritait au plus haut point. «Mais il s'est établi une chimie entre nous, même s'il n'y avait pas plus éloignés que nous politiquement. C'est un gars formidable, cultivé, très informé. Nous sommes devenus des amis», dit-il.

Chez Cogeco, on se réjouit de cette acquisition, sans toutefois commenter la décision de TVA. «C'est de la gestion interne chez Québecor. De notre côté, nous n'empêchons personne de travailler ailleurs», répond le directeur général du 98,5, Philippe Lapointe. Si la station a engagé Luc Lavoie, c'est parce qu'il «est un grand homme de communication, un gars très expérimenté, qui a une connaissance profonde du monde politique», poursuit M. Lapointe.

Plus tôt au printemps, Mario Dumont, qui anime une quotidienne à LCN, a confirmé qu'il mettait fin à sa participation à la commission Curzi-Dumont, segment de l'émission matinale de Paul Arcand au 98,5. On a invoqué de nouveaux projets pour l'animateur de LCN, sans donner plus de détails.

TVA n'a pas voulu commenter nos informations mais confirme que La joute sera de retour à l'automne.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.