Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Le CH pourra-t-il maintenir le rythme? [BALADO AUDIO ET VIDÉO]

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Tout baigne, pour le Canadien de Montréal, depuis le début de cette saison écourtée en raison de la COVID. Les nouveaux venus font des étincelles, l’équipe flirte avec le sommet de la division canadienne de la LNH, tout en présentant l’une des meilleures attaques du circuit Bettman. Est-ce que le CH peut maintenir le rythme?

Les journalistes Michel Tassé, de La Voix de l’Est, et Jérôme Gaudreau, de La Tribune, ont chacun une chronique hebdomadaire sur le CH.

Le premier se rend régulièrement à Montréal pour couvrir l’équipe, lors des matchs et des entraînements, alors que le second s’attarde entre autres à certains sujets plus précis, notamment statistiques.

Le CH, selon nos deux experts, connaît un début de saison canon. Un rendement un peu supérieur à ce qui était prévu, d’ailleurs.

Justement, le Canadien pourra mesurer ses progrès lors des trois prochains matchs, alors qu’il affronte coup sur coup les Maple Leafs de Toronto, mercredi soir, puis samedi, et les Oilers d’Edmonton.

Ces deux affrontements contre les éternels rivaux torontois sont les premiers depuis le match d’ouverture de cette saison 2021, alors que Toronto avait comblé un retard de deux buts avant de l’emporter 5-4 en prolongation.

Outre l’apport offensif des nouveaux venus Josh Anderson et Tyler Toffoli, et l’émergence confirmée de Nick Suzuki, la prestation de l’unité défensive du Canadien a de quoi rassurer l’équipe, et Carey Price.

Une brigade défensive lourde, imposante, et bonifiée par l’ajout du jeune Alex Romanov, qui est à égalité au 11e rang (avant le match de mercredi soir) pour les buts accordés avec 30.

En novembre dernier, Jérôme Gaudreau écrivait à propos de cette brigade défensive.

De son côté, Michel Tassé s’est attardé à l’ingrat travail de gardien auxiliaire, dans la LNH, avec un ancien joueur qui connaît la situation. Si Jake Allen fait un travail solide derrière Carey Price depuis le début de la saison, Brian Hayward en faisait de même derrière Patrick Roy.

Bonne écoute, et bonne semaine de hockey!