Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) offre une nouvelle série de balados.
Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) offre une nouvelle série de balados.

La nouvelle balado L'art dans ma vie: prendre le temps de jaser d’art

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Avec sa nouvelle série de balados, L’art dans ma vie, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) offre au public une discussion sur l’art. Sans flafla ni pédanterie. D’humain à humain.

Dans les premiers épisodes, Pierre-Yves Lord, P-A Méthot, Jean Soulard, Louis Garneau et nul autre que le Bonhomme Carnaval se confient, chacun à leur tour, sur leur visite au musée et la relation quotidienne qu’ils entretiennent avec les arts visuels.

L’art dans ma vie ne propose pas la traditionnelle entrevue promotionnelle à travers laquelle les Québécois rencontrent souvent leurs vedettes favorites. Les cinq personnalités publiques de Québec ayant participé à la baladodiffusion ont tout d’abord parcouru la collection nationale dans une salle du Musée des beaux-arts.

Nul autre que le Bonhomme Carnaval se confie sur sa visite au musée dans l'émission balado.

Connaisseurs ou néophytes, ils ont par la suite discuté de leur expérience lors d’une «jasette» avec la chroniqueuse culturelle et stratège numérique du MNBAQ, Marie-Hélène Raymond.

«La visite du musée n’est presque seulement qu’un prétexte. On parle surtout avec les artistes de leur relation avec l’art et d’un paquet d’autres sujets qu’ils abordent peu lors d’une entrevue classique. […] C’est entre autres pour ça que nous avons choisi de faire une série de balados : pour enfin parler d’art et se donner le temps d’approfondir la discussion», explique Marie-Hélène Raymond, en entrevue téléphonique au Soleil.

Dans le premier épisode, qui paraîtra officiellement le 12 janvier sur les plateformes d’écoute, la chroniqueuse culturelle rencontre P-A Méthot dans la salle Devenir du musée. S’il n’est pas étonnant que cette galerie de portraits du 19e siècle lui inspire plusieurs blagues spontanées! L’humoriste raconte également sa passion pour les portraits et son intérêt envers différents styles d’œuvres. D’une trentaine de minutes, le balado témoigne de différents sujets qui lui sont chers, de sa façon de voir la beauté d’une création à sa relation père-fille. 

«On avait vraiment envie de rencontrer des artistes que l’on n’associe pas d’emblée à l’art visuel. La personne qui n’a aucun intérêt pour la discipline, mais qui va écouter le balado pour P-A, par exemple, sera peut-être tranquillement intéressée par le sujet. Peut-être même que ça pourrait convaincre les gens d’aller au musée», espère la stratège numérique, qui crée depuis 2008 bon nombre de projets afin de démocratiser les toiles et autres œuvres de l’institution culturelle.

Pour Mme Raymond, cette nouvelle baladodiffusion offre donc aux Québécois une «discussion intelligente et approfondie» en plus de leur permettre de vivre, à travers une vedette qu’ils apprécient, l’expérience muséale du MNBAQ.

L’animatrice de L’art dans ma vie affirme que d’autres rencontres sont à venir : «Le concept est sans fin! Nous avons une liste de personnalités publiques – comédiens, politiciens, musiciens et autres – avec qui nous aimerions travailler.» 

Les cinq épisodes de L’art dans ma vie, qui paraîtront aux deux semaines, s’ajouteront donc à l’offre numérique initiale du MNBAQ, dès le 12 janvier, sur son site web. La série sera également offerte sur les plateformes suivantes : Simplecast, Apple podcasts, Google Podcasts et Spotify.