Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le dernier recensement de l’Association des véhicules électriques du Québec place toujours la Chevrolet Volt au premier rang des modèles les plus populaires au Québec avec 11 800 unités (13 % du parc de véhicules électriques). 
Le dernier recensement de l’Association des véhicules électriques du Québec place toujours la Chevrolet Volt au premier rang des modèles les plus populaires au Québec avec 11 800 unités (13 % du parc de véhicules électriques). 

Véhicules électriques: un total de 91 826 unités au Québec au 31 décembre 2020

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
L’année 2020 s’est terminée avec 91 826 véhicules immatriculés au Québec. Une progression de 25 187 unités pour les 12 mois. L’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) a publié samedi le dernier portrait trimestriel de 2020.

Pendant ce trimestre, 6262 nouveaux véhicules électriques ont été immatriculés sur le territoire québécois, ce qui a représenté une augmentation de 7,32 %. Pendant le même trimestre en 2019, 5535 véhicules électrifiés avaient été immatriculés.

Les véhicules 100 % électriques composent pratiquement les trois quarts (72,3 %) de ces nouvelles immatriculations et 27,7 % pour les véhicules hybrides rechargeables.

L’objectif de 100 000 véhicules électriques au Québec pour la fin de 2020 a été raté de peu, soit par un peu plus de 8000 unités. L’AVEQ estime que ce seuil sera dépassé pendant le premier ou le deuxième trimestre de 2021. Pour le long terme, elle parle d’un objectif de 600 000 pour la fin de 2026 et de 1,5 million à la fin de 2030. «À titre indicatif, 600 000 véhicules électriques en fin de 2026 correspondent à une croissance annualisée de 36,7 % d’ici là, soit le taux de croissance actuel. Et pour passer de 600 000 à 1,5 million, il faudrait croître ensuite de presque 26 % par an durant ces quatre années. Il y a du pain sur la planche», écrit l’AVEQ.

La Volt toujours première, pas pour longtemps

Le portrait trimestriel de l’AVEQ place toujours la Chevrolet Volt au premier rang des modèles les plus populaires au Québec avec 11 800 unités (13 % du parc de véhicules électriques). Le modèle perdra bientôt ce premier rang, étant retiré du catalogue de Chevrolet depuis 2019, et la Model 3 de Tesla s’approche de la tête à moins de 600 exemplaires. Il s’est vendu au Québec 4915 Model 3 en 2020, 1170 dans le dernier trimestre. Ce modèle représente 12,2 % du parc de véhicules électriques au Québec.

Au troisième rang, la Nissan Leaf (10,3 % du parc) survit sur cette marche du podium. «La Nissan Leaf voit sa progression ralentir énormément avec seulement une centaine d’enregistrements supplémentaires en trois mois. Est-ce temporaire? Est-ce une question d’approvisionnement, de demande ou alors Nissan mise désormais sur l’Ariya qui devrait arriver cette année?» questionne l’AVEQ.

En quatrième place, la Prius Prime de Toyota (9,4 % du parc) a progressé d’à peine 70 véhicules au cours du dernier trimestre, alors qu’il s’en était vendu 600 pendant le trimestre précédent. Est-ce la concurrence du RAV4 Prime qui se fait sentir? Enfin, la Chevrolet Bolt se trouve en cinquième position (9,1 %) et a connu une progression de 1061 voitures en trois mois. Elle risque de surclasser la Toyota Prius Prime très bientôt.

Pour réaliser ses portraits trimestriels, l’AVEQ achète les données sur les marques et modèles immatriculés auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec. Jean-François Morissette, Frédérick St-Laurent et Simon-Pierre Rioux s’occupent de compiler ces données. Le rapport détaillé est publié dans le site Web de l’AVEQ.