L’assemblage aux États-Unis de la Mazda2, le modèle sur lequel est basé la Toyota Yaris (photo), doit prendre fin avant l’arrivée du mois de juillet.
L’assemblage aux États-Unis de la Mazda2, le modèle sur lequel est basé la Toyota Yaris (photo), doit prendre fin avant l’arrivée du mois de juillet.

Toyota ne vendrait plus la Yaris aux États-Unis après 2020

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Des sources du domaine de l’automobile rapportent que le constructeur japonais Toyota ne vendra plus aux États-Unis le modèle sous-compact Yaris après l’année-modèle 2020, tant pour la berline que pour le modèle à hayon.

Le magazine Car and Driver précise que la fin de la production est imminente. L’assemblage aux États-Unis de la Mazda2, le modèle sur lequel est basé la Yaris, doit prendre fin avant l’arrivée du mois de juillet.

Car and Driver affirme que la décision de Toyota repose sur l’implantation de nouvelles exigences d’homologation pour les modèles sous-compacts et un recul des ventes de la Yaris.

On ignore ce qu’il adviendra de la Toyota Yaris au Canada. La petite automobile nippone a été très populaire, notamment au Québec, après avoir pris la relève il y a une quinzaine d’années de la Toyota Echo, qui elle, avait remplacé au catalogue la Toyota Tercel après 1999.