Paul-Robert Raymond
Durant la journée du samedi 20 juin, plusieurs entreprises seront présentes à tour de rôle à l’usine de Lion Électrique, à Saint-Jérôme.
Durant la journée du samedi 20 juin, plusieurs entreprises seront présentes à tour de rôle à l’usine de Lion Électrique, à Saint-Jérôme.

Relance #VÉconomie 2020: une reprise qui passe par la mobilité électrique

CHRONIQUE / Rares sont les événements où on prie les gens de ne pas y aller. Relance #VÉconomie 2020 fait partie de ceux-là.

Avec cet événement qui ne sera pas «ouvert au public» sur place, Mobilité électrique du Canada (MEC) veut souligner que la période actuelle de reprise après les mesures de confinement sont idéales pour une relance économique du Québec qui inclut la mobilité avec des véhicules électriques de formats divers.

Relance #VÉconomie 2020 sera plutôt diffusé sur les médias sociaux, durant la journée du samedi 20 juin. Le Facebook Live sera accessible par la page de MEC à www.facebook.com/emcmec1/

Le constat de MEC est par ailleurs appuyé par un sondage Léger Marketing, commandé par le magazine L’actualité. Ce sondage révèle qu’une grande majorité de Québécois sont convaincus que la lutte contre les changements climatiques devrait faire partie de la relance économique après la COVID-19.

Ils seraient pas moins de quatre répondants sur cinq qui souhaiteraient que le plan de relance du gouvernement de la Coalition avenir Québec comprenne des mesures de lutte contre les changements climatiques et la protection de l’environnement.

Selon ce coup de sonde, pas moins de 50 % des citoyens croient que Québec devrait profiter de l’occasion pour en faire plus pour lutter contre les changements climatiques et protéger l’environnement, alors que 33 % affirment qu’il doit en faire autant.

Ensuite, un autre bloc de 82 % d’interlocuteurs (totalement en accord ou plutôt en accord) croit qu’il y a urgence d’agir.

Avec ce constat, cela renforce la volonté du Jour de la Terre, de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) et de MEC d’organiser un événement pour sensibiliser la population sur la mobilité électrique, en collaboration avec d’autres organismes et entreprises impliquées dans le domaine.

Réunis chez Lion

Durant la journée du samedi 20 juin, toutes ces entreprises seront présentes à tour de rôle à l’usine de Lion Électrique, à Saint-Jérôme.

Évidemment, en raison des consignes de distanciation physique attribuables à la pandémie de COVID-19, MEC demande aux gens de ne pas se présenter sur place. «En raison des mesures de confinement liées à la COVID-19, il va y avoir peu de gens, mais beaucoup de véhicules», explique Daniel Breton, pdg de MEC. «Pas nécessairement beaucoup de voitures électriques, mais plutôt une grande variété de véhicules électriques à partir de la trottinette, jusqu’au vélo, jusqu’au scooter, jusqu’à l’auto, jusqu’au camion et jusqu’à l’autobus. Et aussi les bornes de recharge. Pour montrer que, dans le fond, la relance économique peut se faire en partie grâce à des projets porteurs en électrification des transports qui vont créer des emplois au Québec et au Canada.»

Selon M. Breton, la mobilité électrique ne se limite pas à la simple voiture de passagers électrique. «L’idée derrière tout ça, c’est de montrer aux gens que de la trottinette, au camion, à l’autobus, tout ça c’est de l’électrification dans les transports. Que tout ça peut contribuer à l’économie du Québec et du Canada», ajoute-t-il. «À titre d’exemple, la Compagnie Lion Électrique fait affaire avec 150 fournisseurs à travers le Québec. Cent autres fournisseurs supplémentaires dans le reste du Canada. Ça fait 250 entreprises où on crée des emplois lorsqu’on vend des véhicules électriques de Lion.»

Emplois d’avenir

MEC profitera de Relance #VÉconomie 2020 pour promouvoir aussi la main-d’œuvre dans la mobilité électrique. «Dans la relance de la “VÉconomie”, il y a de plus en plus d’emplois et ce sont des emplois d’avenir. À titre d’exemple, juste dans la vente de vélos électriques, il y a une explosion. La plupart des magasins n’ont à peu près plus d’inventaire.»

Plusieurs invités

Selon M. Breton, Lion Électrique — évidemment —, le convertisseur de camions et fourgons EcoTuned, les scooters GeeBee seront sur place. En plus de l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), le Club Tesla Québec, des gens d’e-Taxi avec sa voiture BYD e6, importée de Chine.

Des témoignages de plusieurs personnes seront aussi diffusés sur les médias sociaux, dont celui de Martin Cloutier, du duo d’humoristes Dominique et Martin. Il viendra notamment parler de sa conversion au véhicule électrique.