Les nouvelles plaques d'immatriculation ontariennes, avec le fond bleu, sont illisibles la nuit lorsqu’une source lumineuse est braquée sur elles.
Les nouvelles plaques d'immatriculation ontariennes, avec le fond bleu, sont illisibles la nuit lorsqu’une source lumineuse est braquée sur elles.

Plaques d’immatriculation illisibles la nuit: l’Ontario fait volte-face

Vendredi dernier, le gouvernement ontarien a annoncé qu’il retire de la circulation les nouvelles plaques d’immatriculation sur fond bleu, distribuées depuis le 1er février. Il s’est avéré que les lettres et les chiffres étaient illisibles la nuit lorsqu’une source lumineuse était braquée sur elles.

«Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario et 3M Canada ont réitéré leur engagement à travailler en partenariat pour résoudre les problèmes soulevés à propos des plaques d’immatriculation de l’Ontario actuelles. Une solution est actuellement mise en œuvre, accompagnée d’un plan de remplacement pour les détenteurs de plaques d’immatriculation concernés», peut-on lire dans le communiqué publié vendredi.

Le 17 février, le journaliste de CTV News Colin D’Mello avait publié sur Twitter une vidéo comparant les deux modèles de plaques sur lesquels un faisceau lumineux était dirigé.

Distribution arrêtée

Le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) cessera la distribution des plaques à fond bleu le mercredi 4 mars. Dès le lendemain, jeudi, le MTO puisera dans le stock restant des anciennes plaques d’immatriculation à relief blanches. «Dans un souci de rentabilité, les plaques en relief blanches seront délivrées jusqu’à épuisement des stocks existants du matériau», ajoute le gouvernement ontarien.

Une nouvelle plaque d’immatriculation améliorée sera distribuée durant la semaine du 16 mars 2020. «Les consommateurs qui reçoivent une plaque en relief blanche au cours de la période provisoire ne recevront pas la nouvelle plaque améliorée pour la remplacer, à moins qu’elle ne soit endommagée, décollée, perdue ou volée», précise le MTO.

Entre le 1er février et le 26 février, il y a eu environ 71 000 plaques d’immatriculation bleues qui ont été délivrées aux consommateurs. Le MTO souligne que cela représente «moins de 1 % des 7,6 millions de plaques de tourisme actives en Ontario».