Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Paul-Robert Raymond
Entre le 1er janvier et le 31 octobre, Mitsubishi a vendu 2377 unités du Outlander PHEV. Et à la fin de son année financière le 31 mars dernier, le constructeur avait vendu 4149 unités sur 12 mois.
Entre le 1er janvier et le 31 octobre, Mitsubishi a vendu 2377 unités du Outlander PHEV. Et à la fin de son année financière le 31 mars dernier, le constructeur avait vendu 4149 unités sur 12 mois.

Mitsubishi Outlander PHEV: une mise à jour attendue

Or, trois ans, c’est presque une éternité dans un monde qui évolue rapidement. Mitsubishi a révélé en juillet que l’année-modèle 2021 fera l’objet d’une mise à jour, sans en dire davantage.

Parmi les rares VUS électrifiés, l’Outlander PHEV de Mitsubishi fait partie du paysage depuis près de trois ans déjà. Jusqu’à tout récemment, il était le seul véhicule utilitaire hybride rechargeable offert sur le marché.

«Il sera mis en vente au premier trimestre de 2021 comme modèle 2021. Le VUS hybride rechargeable le plus vendu au monde et au Canada reçoit un tout nouveau groupe motopropulseur. Son moteur à combustion interne amélioré offre une plus grande cylindrée et une puissance accrue, tandis que le système de conduite électrique plus robuste et plus raffiné offre une meilleure autonomie entièrement électrique et un fonctionnement plus efficace», avait alors écrit le constructeur dans son communiqué.

Mitsubishi sent maintenant la compétition souffler dans son cou, notamment avec l’arrivée récente du Toyota RAV4 Prime.

Allure «normale»

Faisant partie des VUS intermédiaires, l’Outlander PHEV se distingue de sa version à moteur thermique avec ses appliques sur ses flancs et à l’arrière. Un autre exemple qu’un véhicule électrifié n’a pas besoin de ressembler à une soucoupe volante.

Au chapitre de l’autonomie, la batterie de 12 kilowatts-heures permet de rouler entre 35 et 40 kilomètres en mode tout électrique. Deux moteurs de 60 kW, un en avant, l’autre en arrière, assurent la propulsion électrique. Un moteur à quatre cylindres de 2,0 litres sert de génératrice d’abord, mais assure la traction du véhicule lorsque la batterie atteint un seuil minimal de propulsion électrique.

Ce quatre-cylindres ne produit que 117 chevaux (87 kW), mais les deux moteurs électriques génèrent chacun l’équivalent de 80 chevaux.

Question de prolonger l’autonomie en roulant, cinq modes de régénération d’énergie sont offerts et utilisables sur demande.

La batterie se garde un certain pourcentage (entre 20 et 25 %) pour assurer l’alimentation électrique des moteurs lors de grands déplacements.

Cela prend plus de 10 heures pour charger la batterie avec le chargeur de 120 volts fourni, si on opte pour une recharge à 8 ampères. Le chargeur offre la possibilité d’accélérer la recharge à 12 ampères, nécessitant que sept heures.

Sur une borne de recharge de 240 V, cela prend trois heures et quart. L’Outlander PHEV est l’un des rares véhicules rechargeables qui acceptent la recharge rapide à 400 V avec un connecteur CHAdeMO. Il faut compter 20 minutes pour partir du seuil minimal jusqu’à 80 %, limite à laquelle le chargeur arrête automatiquement la recharge.

Lors de notre essai, la consommation de carburant a varié entre 5,9 et 8,3 l/100 km, lors des longs déplacements. La variation est attribuable au fait que, sur certains segments, la batterie se rechargeait en roulant, ce qui augmente la consommation.

Très spacieux

L’Outlander offre beaucoup d’espace à l’intérieur, même sur la banquette arrière. Trois adultes peuvent y prendre place, en étant un peu serrés. L’absence de bosse dans le bas du plancher aide au confort du passager au centre. Le hayon peut accueillir jusqu’à 860 litres de bagages.

Les amateurs de camping seront sûrement heureux d’apprendre que l’Outlander PHEV peut remorquer une roulotte légère pesant jusqu’à 1500 livres (680 kilogrammes).

À l’intérieur, l’aménagement se veut correct. Mais il aurait besoin d’une cure de Jouvence. Si vous n’êtes pas trop regardant à ce chapitre, vous apprécierez sûrement.

Prix, rabais et offre

Le moins coûteux des Outlander PHEV est offert à 43 998 $ pour la version SE S-AWC. La plus chère coûte 51 998 $, avant les frais de transport et de préparation.

Cette échelle de prix rend admissible le véhicule aux deux rabais gouvernementaux (celui du Québec et celui du fédéral). Cependant, la batterie de 12 kWh coupe les deux rabais de moitié, car le seuil pour obtenir les pleins rabais est de 15 kWh. Vous aurez donc un rabais total de 6500 $ après les taxes.

Avec une batterie de 18 kWh, le RAV4 Prime porte ombrage au Outlander PHEV, car le premier a droit aux pleins rabais. Là où l’Outlander tire son épingle du jeu, c’est avec la disponibilité. Si vous en voulez un, vous visitez une concession Mitsubishi et il sera assurément disponible.

Entre le 1er janvier et le 31 octobre, le constructeur a vendu 2377 unités du Outlander PHEV. Et à la fin de son année financière le 31 mars dernier, Mitsubishi avait vendu 4149 unités sur 12 mois.

Toyota avait prévu pour sa première année offrir 1000 RAV4 Prime, la plupart alloués au Québec.

En conclusion, l’offre de mise à jour de Mitsubishi sera la bienvenue en 2021. Somme toute, l’Outlander PHEV est un excellent véhicule pour l’automobiliste qui veut faire la transition vers l’électromobilité tout en réduisant considérablement sa consommation de carburant à long terme.

++
DONNÉES TECHNIQUES

Prix: de 43 998 $ à 51 998 $

Prix de la version essayée: 51 998 $ (GT S-AWC)

Moteur thermique: L4 2,0 litres à calage variable de soupapes

Puissance: 117 ch (87 kW) à 4500 tr/min

Couple: 137 lb-pi (185 N.m) à 4500 tr/min

Moteurs électriques: deux moteurs à aimants synchrones permanents d'une puissance de 80 kW (équivalent à 101 ch) et délivrant un couple de 136 N.m (101 lb-pi) à l’avant et de 154 N.m (114 lb-pi) à l’arrière

Batterie: lithium-ion de 12 kWh

Autonomie avec une charge: 35 km

Autonomie (électrique et essence combinée): 499 km

Temps de recharge: 13,0 heures sur le 120 V à 8 ampères; 8,0 heures sur le 120 V à 12 ampères; 3,5 heures sur le 240 V à 16 ampères; 25 minutes sur une borne de recharge rapide de 400 V (jusqu'à 80 %)