Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La nouvelle génération du VUS Mitsubishi Outlander a été dévoilée mardi.
La nouvelle génération du VUS Mitsubishi Outlander a été dévoilée mardi.

Le Mitsubishi Outlander 2022 arrivera en avril

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Dans un dévoilement virtuel fait en direct d’une entrée de garage et diffusé sur la plateforme numérique d’Amazon, Mitsubishi a dévoilé mardi soir le nouveau Outlander 2022, qui fera son apparition dans les salles de montre des concessionnaires en avril. Le nouveau rejeton du constructeur japonais a forci quelque peu par rapport à son prédécesseur.

Plus long, plus large et plus haut, le nouveau Outlander donne une plus forte impression de robustesse. Ce véhicule rappelle le concept de véhicule hybride rechargeable, le GT-PHEV, que Mitsubishi avait dévoilé en première nord-américaine au Salon de l’auto de Montréal en 2017.

Parlant de version hybride rechargeable, ne la cherchez pas avec l’Outlander de nouvelle génération. Pas pour le moment. Elle ne sera pas lancée avant l’année fiscale 2022 de Mitsubishi, selon l’information reçue de la porte-parole du constructeur au Canada, Michelle Lee-Gracey. En attendant, «le prochain Outlander PHEV 2021 arrivera bientôt et il aura une plus grosse batterie et un moteur plus puissant, mais nous n’avons pas encore annoncé de données concernant le changement d’autonomie», a-t-elle répondu par courriel.

«Basé sur le concept de produit “I-Fu-Do-Do”, qui signifie authentique et majestueux en japonais, le tout nouveau Outlander a été conçu en tant que VUS fiable, avec un style et des performances routières considérablement améliorés, et une sensation de haute qualité pour répondre aux besoins des clients qui veulent élargir leurs horizons et relever des défis de toutes sortes», a déclaré par voie de communiqué Takao Kato, président et chef de la direction de Mitsubishi Motors Corporation.

Une seule motorisation

Mitsubishi a fait table rase dans les motorisations et a opté pour un seul moteur à quatre cylindres de 2,5 litres. Celui-ci produira 181 chevaux à 6000 tr/min et 181 pi-lb de couple à 3600 tr/min. Autrement dit, adieu le V6 et le quatre-cylindres de 2,4 litres qui équipent l’Outlander d’ancienne génération.

Ce nouveau moteur sera couplé à une transmission variable continue (CVT) à huit rapports. Et toutes les versions seront dotées d’un système à quatre roues motrices à commande électronique pour choisir les modes de traction selon les conditions routières.comprenant un embrayage hydraulique actionné par un moteur électrique dans le dispositif d’accouplement central, assurant la répartition du couple à l’avant et à l’arrière. Les roues avant et arrière peuvent être fortement freinées lorsque le véhicule est arrêté, et une force de propulsion des roues arrière est générée au moment du démarrage pour fournir une sensation puissante digne d’un véhicule 4RM. En particulier, cela permet de générer de la puissance dans des conditions difficiles comme le démarrage en pente ascendante sur des routes glacées.

Le prix de détail suggéré du fabricant sera dévoilé plus tard.